L’UFDG et l’ANAD exigent la libération sans délai de Chérif Bah et Cie

Print Friendly, PDF & Email

Face à la presse, Cellou Dalein Diallo, au nom de son parti l’UFDG et l’ANAD a condamné jeudi avec force ce qu’il appelle une “véritable chasse aux sorcières” contre les opposants. Ajoutant que les deux entités déplorent l’instrumentalisation de la justice par Alpha Condé à des fins de règlements de compte politiques et exigent la libération sans délai des détenus et l’arrêt des poursuites contre les cadres de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC.

1 Commentaire
  1. Ibrahima Mb. SOW 2 semaines il y a
    Repondre

    Cette réaction officielle de l’UFDG et de l’ANAD, dans sa forme tout comme dans son fond, est bien ce qu’exigeait la situation crée pour nuire à l’opposition par l’instrumentalisation de l’institution judiciaire.

    On sait que le pouvoir RPGiste procède toujours par des actions sous forme de “ballons d’essai” pour tester les réactions éventuelles de ses adversaires.

    Autant dire que cette funeste opération d’interpellation illégale de ces responsables de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC est à prendre très au sérieux. Car le vieux tyranneau de Conakry est persuadé de s’être doté de tous les moyens de répression lui permettant non seulement de neutraliser son principal opposant et véritable vainqueur de la présidentielle, mais également tous ceux qu’il estime susceptibles de pouvoir reprendre le leadership de l’UFDG après CELLOU. C’est bien la guerre anti-Peuls d’Alpha Condé qui se poursuit !

    Tout a été bien dit dans cette déclaration, mais le moment me semble également venu pour l’ancien PM de Conté de saisir l’opportunité de cette nouvelle synergie collective pour s’affranchir de certains tabous qui brident sa communication. CELLOU et les communicants de l’UFDG ne peuvent ignorer le rôle du PM d’un gouvernement RPGiste et de la première dame de la République, qui sont fortement impliqués dans ce hold-up électoral, sans que cela ne nuise à l’efficacité de leur combat légitime, d’une manière ou d’une autre (…)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.