L’UFDG lance un avertissement à Ibrahima Sory Camara de Dabondy

Print Friendly, PDF & Email

Ibrahima Sory Camara, militant et communiquant de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG, parti de l’opposant Cellou Dalein Diallo) a reçu, lundi, un avertissement de son parti pour avoir dénoncé dans les médias la semaine dernière le silence prolongé des cadres et responsables depuis la fin de la présidentielle du 18 octobre dernier. Notamment les vice-présidents Fodé Oussou Fofana, Kalémoudou Yansané et aussi le secrétaire général Aliou Condé qu’il accuse d’avoir abandonné à leur sort le parti et ses militants.

Joint au téléphone, Joachim Baba Millimono de la cellule de communication de l’UFDG a indiqué que Ibrahima Sory Camara “a fait un acte d’indiscipline”.

« Un parti politique, c’est une association politique, et tous les partis politiques ont des statuts et règlement intérieur. Il a violé un principe du fonctionnement du parti et il a été sanctionné conformément à ça, en plus ce n’est qu’un avertissement. Il n’y a rien de plus normal que ça. Il a violé les articles 10 et 11 du règlement intérieur qui disposent : “à l’UFDG les militants et les responsables sont censés poser leur problème à l’interne », informe ce responsable.

M. Millimono de rajouter que l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) est un parti démocratique. « Mais, assure-t-il, toute association a des règles qui régissent son fonctionnement et quand vous les violez il y a des sanctions qui s’appliquent. Donc les sanctions vont du blâme à l’avertissement, la suspension et la radiation, ça, c’est dans toutes les associations, mais c’est en fonction des gravités des faits. On n’empêche pas quelqu’un de parler, mais on veut dire aux gens que quand ils veulent parler, ils n’ont qu’à poser le problème à l’interne, c’est pour cela qu’il a obtenu un avertissement ».

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.