L’UFR accuse l’opposition républicaine d’être à la base du retard des élections à cause de son ‘’comportement’’ et de sa ‘’naïveté’’

Print Friendly, PDF & Email

Fraîchement rentré des Etats-Unis, le secrétaire général de la jeunesse de l’UFR, l’honorable Saïkou Yaya Barry a accusé l’opposition républicaine d’être à la base du retard des élections en Guinée à cause de son ‘’comportement’’ et de sa ‘’naïveté’’. C’était à l’assemblée générale du parti de ce samedi au siège national à Matam.

« Moi, je dis que la manifestation est constitutionnelle. Les gens sont libres de manifester. Mais, ce qu’ils (opposants, ndlr) doivent savoir, pourquoi ils manifestent. Mais si ça concerne le processus électoral, moi je dis que cette opposition est en porte-à faux avec les raisons qui les amènent à manifester. Ils sont la cause du retard des élections en République de Guinée », a accusé l’honorable Saïkou Yaya Barry.

Poursuivant, ce député de l’UFR de rappeler : « vous vous souvenez que nous avons signé un accord avant les élections présidentielles qui nous permettait d’aller aux élections communales au premier trimestre de 2016. Ils ont appelé à un dialogue sans l’UFR d’abord au début. Et par la suite, il était question d’associer l’UFR. Mais, ce dialogue n’avait pas sa raison d’être (…). Cela a amené ce qui est arrivé. Ce retard lié au vote du code électoral, les recours liés à ce code électoral et finalement la décision de la cour constitutionnelle pour nous obtenir cela. A partir de là, le retard est déjà consommé en grande partie. Mais, c’est leur ‘’naïveté’’ qui les pousse parce que tout ce qu’ils font, ils le font avec le cœur mais pas avec la raison. Et notre combat, c’était de dire : ‘’allons-y rapidement aux communales’’. Mais, pour les quartiers on le verra après. Mais malheureusement, on n’a pas été entendus parce qu’ils sont ‘’sourds’’ considérant que nous, nous sommes leurs ennemis. Alors que nous sommes objectifs par rapport à ce que nous faisons et disons par rapport à la Guinée ».

Par loin, le secrétaire général de la jeunesse de l’UFR a saisi la balle au bond pour tirer sur l’opposition républicaine qu’il qualifie de naïve. « C’est tout ce je condamne dans cette affaire. Je n’ai pas dit qu’ils n’ont pas le droit de manifester, ils peuvent manifester. La raison peut être normale et logique. Mais, je ne pense pas qu’à l’allure, les manifestations peuvent résoudre le problème. Je ne pense pas qu’ils sont en train de défendre la population mais plutôt leurs intérêts. Le retard des élections est dû à ces opposants à cause de leur ‘’comportement’’ et de leur ‘’naïveté’’ », fulmine Saïkou Yaya Barry.

Yaya Dramé

628-38-05-76

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.