Lundi à Faranah : la population a vaqué à ses affaires

Print Friendly, PDF & Email

La journée ‘’ville morte’’ déclenchée par l’opposition républicaine en Guinée n’a pas du tout été suivie à Faranah, en Haute Guinée.
Un tour d’horizon dans la capitale du Sankaran, le constat révèle que cette journée dite ‘’ville morte’’ est passée inaperçue.
Au grand marché, vendeurs et acheteurs continuent leurs quotidiens. Même image au petit marché de Dandaya. A l’Institut supérieur agronomique et vétérinaire de Faranah, enseignants et étudiants continuent sans relâche les cours. Les autres couches socioprofessionnelles ne sont pas en marge de la pratique et la continuité de leurs activités quotidiennes. L’administration tourne à la normale.
Lanciné Keïta, correspondant à Faranah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.