Lutte contre la corruption en Guinée : ANLC installe les points focaux au niveau des Ministères

Print Friendly, PDF & Email

Toujours dans sa mission de rompre la chaîne de corruption et de mauvaise gouvernance en République de Guinée, l’Agence nationale de lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance (ANLC) a procédé dans l’enceinte du Ministère de la Justice ce vendredi, 11 juillet, à l’installation des points focaux au niveau des différents départements ministériels du pays. Une installation qui intervient à l’occasion de la célébration de la journée africaine de lutte contre la corruption.

Selon le secrétaire exécutif de l’ANLC, Sékou Mohamed Sylla, « aujourd’hui, nous procédons à l’installation d’un autre organe qui va jouer le rôle de relais dans la mise en œuvre des dispositions de la loi portant prévention, détection et répression de la corruption, et du décret portant attribution et organisation et fonctionnement de l’ANLC au niveau des ministères respectifs. »

”De 2019 à date, nous avons été régulièrement interpellés dans le cadre des engagements internationaux de la Guinée pour l’application des orientations et instructions de Monsieur le chef de l’Etat », a-t-il ajouté, avant d’ajouter que le processus ne fait que continuer.

S’agissant des 33 Ministères auxquels l’ANLC a écrit, seulement 12 ministres ont répondu à l’appel notamment les Ministères de la Justice, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, de la défense, de la citoyenneté, de l’environnent, de l’éducation nationale, des hydrocarbures, des investissements partenariats public-privé, le patron de l’ANLC d’affirmer :« Nous espérons que les Ministères à date qui ne se sont pas manifestés le feront bientôt. Car, cela contribue à la qualification du processus de lutte contre la corruption en République de Guinée. »

Au nom du ministre de la justice, le secrétaire général dudit Ministère, Ibrahima Chérif Haidara a rassuré en ces termes : « Soyez rassurés de l’apport et du soutien du Ministère de la Justice. Vous pouvez compter sur nous. Les magistrats ne tolérerons pas, la loi sera appliquée et de façon rigoureuse. »

Quant au point focal au niveau du Ministère de la jeunesse, Hady Léno, il a mentionné : « Lutter contre la corruption est un élément qui nous permet d’avancer pour développer notre nation. Nous, en temps que point focal au niveau du Ministère de la jeunesse, nous donnons notre assurance pour lutter, sensibiliser et informer pour que cette lutte soit effective au sein de mon département. »

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.