Lutte contre la Covid-19 : la structure Katala 224 récompense plusieurs acteurs

Print Friendly, PDF & Email

La structure Katala224, comme chaque année, a décerné dans la soirée du samedi, 21 novembre 2020, des satisfécits aux nombreuses personnes qui se sont démarquées dans la lutte contre la maladie de covid-19 en Guinée. La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte de l’hôtel Kaloum, à Conakry, devant des membres du gouvernent, des entrepreneurs, des administrateurs et des hommes de médias venus nombreux.

Dans son discours, le ministre de l’assainissement et de l’Hydraulique, Papa Koly Kourouma a, au nom du gouvernement guinéen, salué l’initiative. Déplorant les victimes de la pandémie du coronavirus. 

« Nous savons tous, que cette année, la pandémie a frappé de plein fouet notre pays. Il y a des femmes et des hommes qui ont fourni des efforts. Une agence qui pense à récompenser ces personnes, est à saluer, et à accompagner. Mes félicitations vont tout d’abord à vous qui avez été sur le terrain sans relâche, qui avez permis de sauver bon nombre de vies, nous vous disons merci. Merci aux partenaires qui ont accompagné cette initiative. Je suis ému, parce que c’est un moment de reconnaissance des efforts des uns et des autres. Mes pensées vont à l’endroit des malades qui sont encore alités », a-t-il dit.

Madame Yansané Fatoumata Baldé, distinguée pour ses efforts dans la lutte contre la pandémie ravageuse, a livré ses sentiments en ces termes : « Je le reçois avec beaucoup d’humilité parce qu’au début quand je m’engageais dans la riposte, ce n’était pas en attendant un prix ou une récompense, mais c’était une nécessité. Et comme c’était une maladie hautement contagieuse qui nécessitait une prise en charge, cela posait problème. Il faut s’engager dans la riposte pour éviter une désertion de structure sanitaires qui allait encore contribuer à propager la maladie… », a-t-elle souligné.

Pour la présidente du comité d’organisation de Katala 224, Elise Haba Koivogui, « l’exercice que KATALA fait, démontre suffisamment que la réussite n’est pas résumée à ces trois aspects. La réussite, c’est se fixer des objectifs et de chercher à les atteindre comme les 24 nominés qu’on présente chaque année. Ça peut être cette vendeuse au marché de Koloma, cet administrateur de la poste guinéenne, cet entrepreneur, cet inventeur, la réussite est transversale. Donc, en suivant les parcours des personnes inspirantes, on se retrouve dans la voie. Alors, cette année, la Guinée comme la plupart des pays du monde, est frappée par la pandémie du Covid-19, il a fallu que Katala adapte son concept à la situation sanitaire. Ce qu’on a fait, c’est de penser aux personnes de la riposte. Elles sont ignorées parce qu’au début de la pandémie, elle était caractérisée par une communication assez néfaste. Parce qu’on se concentrait sur les failles de la riposte, plutôt sur ce qui marchait. Alors que ces personnes ont besoin de motivation pour continuer dans cette lutte qui n’a pas prix ».  

La cérémonie a été également marquée par la publication des images montrant les efforts fournis par les initiateurs de Katala 224, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 en Guinée.

La Guinée, depuis l’apparition de la maladie dans le pays en mars dernier compte à ce jour 12798 personnes atteintes dont 11821 rétablies avec 75 décès.

Mohamed Cissé   

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.