Lutte contre le Covid-19 : INTEGRA équipe les start-up dans le domaine de la livraison

Print Friendly, PDF & Email

Le centre du commerce international dans le cadre du programme INTEGRA a procédé le vendredi, 24 avril dernier, à la remise de sacs isothermes, de kits sanitaires et de motos à des startups guinéennes spécialisées dans le secteur de la logistique urbaine.

L’objectif est de faciliter la distribution de nourritures, médicaments et autres produits aux populations de Conakry et d’autres villes de la Guinée qui tendent vers le confinement.

L’écosystème entrepreneurial guinéen connaissant une floraison de startups spécialisées dans le transport de petit colis, de repas, et d’articles divers, l’impact économique du COVID19 sur les PME se fait ressentir sur les effectifs et les méthodes de travail. Ainsi, suite aux mesures prises par les autorités limitant les déplacements des personnes, les sociétés de livraison sont de plus en plus sollicitées. Selon Mamadou Bobo Bah expert en charge des TICS et Services de ITC au compte du programme INTEGRA c’est pour apporter une contribution significative dans la lutte contre la propagation du COVID-19 que le programme INTEGRA a mis à la disposition de ces startups des sacs isothermes et des kits sanitaires.

« Notre contribution significative vise à stopper la propagation du virus en Guinée repose sur cette prise d’action adaptée et adaptable à équiper ces starts up dans la livraison en sacs isothermes et en kits sanitaires » a-t-il confié.

Au total, six (6) entreprises identifiées ont bénéficié de cet appui. Ce sont : AFRIDEJ, SPEEDEAT, AOUDY, COLISMART, MAGIC et ALLO 224, toutes évoluant dans la logistique. Une mise en relation entre les Start-ups évoluant dans la logistique urbaine et potentiels livreurs sera faite pour aider à professionnaliser le secteur de la livraison et surtout d’aider les bénéficiaires du programme INTEGRA à s’intégrer dans le marché du travail.

Lancinet Diawara, responsable district d’AFRIDEJ, une société spécialisée dans la restauration estime que « cela permettra à nos clients d’avoir des plats plus chauds et sécurisés. Nous allons utiliser ce don comme il le faut à travers les jeunes immigrants que nous avons recrutés dans notre société. C’est une impression de fierté. Nous remercions l’Union européenne à travers l’OIM et ITC pour ce don de kits sanitaires contre le coronavirus », a-t-il estimé.

Pour N’Faly Kaba, gérant du projet SPEEDEAT, ce don permettre de mieux répondre à la demande. « Nous sommes très ravis de recevoir ces équipements fournis par l’OIM et ITC. Cela va nous permettre non seulement de lutter contre cette pandémie de coronavirus puisque les kits sont adaptés pour ça. On les remercie également parce que c’est un plus dans la gestion de notre business. On pourra mieux répondre à la demande », indique-t-il.

Cette mise à disposition des sacs isothermes, kits sanitaires et motos est une initiative complémentaire et conjointe entre l’ITC et l’OIM-Guinée afin de faciliter la réintégration des migrants de retour en Guinée.

« C’est une bonne initiative de nous assister une fois au pays. Nous avons des sentiments de joie surtout dans cette période de Covid-19. C’est des dons qui seront utilisés à bon escient », rassure Abdoulaye Bah, migrant de retour.

Dans un premier temps, une formation de 150 guinéens (hommes et femmes) sur les bonnes pratiques dans la livraison et l’utilisation des TICs avait été déployée à Conakry et à l’intérieur du pays. C’est ainsi que l’ITC accompagne et équipe les starts-up spécialisées dans le métier de la livraison, les jeunes entrepreneurs et porteurs de projet dans la logistique Urbaine.

Maciré Camara                                                                                                                                          

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.