Lutte contre le paludisme : bientôt des moustiquaires pour les ménages de Matoto

Print Friendly, PDF & Email

Soucieux d’en finir avec le paludisme en Guinée, le projet Stop Palu Plus a, en présence  des autorités communales, les élus locaux des différents quartiers de la commune de Matoto, les religieux, les leaders des femmes et les jeunes, les acteurs de la société civile et la sécurité lancé un plaidoyer ce mardi 10 mai 2022, dans les locaux de ladite commune.

L’objectif de ce plaidoyer est d’informer les autorités et toutes les couches qui composent la société pour qu’elles acceptent de participer au dénombrement des ménages dans leurs quartiers pour la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée au compte de l’année 2022. 

Le maire de la commune de Matoto, Mamadouba Tos Camara qui a présidé cette cérémonie a, à sa prise de parole invité tous les acteurs impliqués de prendre les gens qui sont efficace dans leur quartier et de tenir compte du choix des agents dans les secteurs parce qu’on n’a pas besoin des têtes, mais plutôt l’efficacité sur le terrain. Puisque, dira-t-il,  si on a de bons résultats, c’est à l’actif de tout le monde.

« Les moustiquaires qui seront partagées, si elles sont utilisées dans les règles de l’art, nous allons empêcher la propagation du paludisme. Nous savons tous aujourd’hui qu’il n’y a pas une partie en Guinée plus sale que Conakry. On n’a pas les moyens, si nous bénéficions de l’aide, il faut prendre soin. Pour que cette campagne réussisse, la grande responsabilité revient aux chefs de quartiers et imams, parce que vous êtes la voix des sans voix. Si vous voyez que nous rencontrons des difficultés lors de la distribution des moustiquaires, parce que le choix des agents qui font dénombrement est fait de façon sentimentale. Quand on dit à un chef de quartier par exemple d’envoyer 5 agents dénombreurs, il fait la sélection dans sa famille. Et pourtant, il doit choisir les dénombreurs en fonction des secteurs. Voilà pourquoi il y a toujours des problèmes lors de ces épreuves. Comme cette fois-ci, ils ont changé leur mode de travail, je sais pertinemment les chefs de quartiers que vous êtes, je n’en doute pas de votre implication pour la réussite de cette campagne », a-t-il recommandé 

Poursuivant, Mme Sylla Souadou Diallo, responsable de la direction Stop palu Plus a précisé : « Cette première étape consiste entre autres au dénombrement. si on ne fait pas cela, on ne saura pas le nombre exact des ménages. Après celle-ci, c’est la formation des chefs de centre, les superviseurs de proximité et les moniteurs. Enfin, la formation des agents dénombreurs qui vont être sur le terrain. Après toutes ces étapes, nous allons faire l’analyse pour savoir combien de ménages ont été dénombrés dans la commune de Matoto et organiser les différentes étapes de la distribution. »

À en croire le coordinateur du projet, Dr Hamidou 2 Barry qui coordonne également cette activité au niveau de la Commune de Matoto, « la particularité cette année, c’est que la distribution sera  numérisée et digitalisée. Et avec la digitalisation, dit-il, il y a une exigence parce qu’il va y avoir le numéro de téléphone. Parce qu’il peut arriver que la personne perde le coupon mais s’il retient son numéro, dès qu’on introduit le numéro, on peut facilement retrouver. I y’a une équipe de 2 personnes composée d’un mobilisateur qui aura pour tâche d’introduire l’équipe et expliquer pourquoi ils sont là au niveau du ménage. Et un dénombreur va procéder au dénombrement des personnes vivantes dans le ménage et chaque ménage sera enregistré à un numéro unique qu’on appelle code QR et là le coupon est enregistré automatiquement. Et la stratégie, c’est une moustiquaire pour 2 personnes.

Aretenir que le projet Stop Palu qui consiste à doter les ménages des moustiquaires domestiques est organisé chaque 3 ans par ledit projet et ses partenaires qui sont entre autres l’USAID, PMI et CNS.

Mamadou Yaya Barry                                                                                 

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.