Lutte contre les cliniques et pharmacies non agréées à Faranah : le maire de la commune urbaine convoque les acteurs concernés

La décision gouvernementale relative à la fermeture des cliniques et pharmacies non agréées prend effet à Faranah. Cela se matérialise par la convocation d’une rencontre d’informations et de sensibilisation lundi 19 septembre 2022 à la résidence du préfet par le maire de la commune urbaine de Faranah sous la présidence du préfet Bernard Kamano.

Maires des communes rurales et urbaines, présidents de districts, chefs secteurs, acteurs de la société civile, représentants de l’ordre des pharmaciens  et les structures sanitaires étaient au rendez-vous. Devant ces acteurs concernés, le préfet de Faranah, Bernard Kamano a dégagé l’objectif de cette rencontre : « Depuis la prise du pouvoir par le CNRD, à sa tête le colonel Mamadi Doumbouya, il s’est fixé un objectif par rapport au bien-être du Guinéen. Dès les premières heures, la lutte contre les faux médicaments a été engagée. Ainsi, il y a eu une date butoir pour la fermeture des points de vente de médicaments et les cliniques non agréés. Heureusement à Faranah avant cette date, ils ont tous fermé, nous adressons toutes nos félicitations à ceux-là qui exerçaient cette activité. Mais on ne va pas croiser les mains parce que les gens ont fermé mais nous allons suivre parce que les stocks qui restent, on ne sait pas ce que ça va devenir. Désormais, toutes les sous-préfectures seront approvisionnées en produits pharmaceutiques par la pharmacie centrale de Faranah. Les services de sécurité sont mis à contribution pour veiller sur l’application de cette décision. »

Le Directeur Général de la pharmacie centrale de Faranah, Docteur Émile Dramou rassure :  » Au nom du Directeur Général de la pharmacie centrale de Guinée, je vous rassure que toutes les dispositions sont prises pour disponibiliser les médicaments à Faranah. Les débarquements de ces produits se poursuivent ici. Nos magasins sont pleins. Nous étions obligés de contractualiser d’autres magasins pour mieux servir la population…Je demande à la population de rester tranquille. Même les tout petits villages seront approvisionnés en médicaments de qualité à moindre coût. » 

Lanciné Keita                                                                                                      

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.