Lutte contre l’insécurité à la base : 15 membres des CLSPD de Ratoma, Matam et Matoto bouclent une formation à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre du projet d’appui à la réforme du secteur de la sécurité, 15 membres issus des CLSPD de Ratoma, Matam et Matoto ont bouclé ce vendredi 19 juin 2020, une formation de 4 jours sur les techniques de montage et de gestion de projets à Conakry. C’est une initiative de l’ONG COGINTA sur financement de l’Union européenne.

Dans son discours de circonstance, la représentante-pays et coordinatrice de cette structure en Guinée, Marguerite Téwa Camara est revenue sur l’objet recherché par son projet. Soulignant ainsi les attentes liées à cet atelier de formation.

« Sur la base de la synthèse de ces procès-verbaux, vous membres de CLSPD établissez des plans locaux de sécurité (PLS), comportant les actions prioritaires en termes de sécurité. L’étape après l’élaboration des PLS étant la recherche de moyens financiers à travers de potentiels partenaires et autres sources de financement, pouvant appuyer la mise en œuvre de ces plans locaux de sécurité. Il est nécessaire pour cela de maitriser les outils et les méthodes pour mettre en œuvre ces actions prioritaires. Compte tenu de la qualité pédagogique et des compétences connues du formateur, et l’attention que vous avez portée aux messages qui vous ont été délivrés, vont vous mettre en situation pour aborder concrètement les différentes étapes du cycle de la gestion de projets que sont : l’identification, la formation, la planification, le financement, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation. Vous devenez ainsi les acteurs de la transformation en projets, au sein de vos CLSPD respectifs, des actions inscrites dans les plans locaux de sécurité », a-t-elle expliqué.

Au nom des participants, Ismaël Diallo, représentant du conseil des jeunes de Ratoma, est revenu sur ce qu’ils ont retenu durant les 4 jours d’échanges et de renforcement des capacités.

« Durant 4 jours, les participants que nous sommes, avons pu participer et cerner de manière très pratique et détaillée, l’ensemble des notions liées au montage et la gestion d’un projet. De l’identification à la formulation du projet, en passant par la recherche de financement jusqu’à l’élaboration du plan de suivi et évaluation. Cet atelier va ainsi contribuer à renforcer à la fois notre méthode de travail, mais aussi susciter l’engagement des membres des CLSPD à développer des initiatives afin de réduire l’insécurité dans nos communes.

… Ce qui nous amène à exprimer une recommandation dans le cadre de l’amélioration de notre implication dans cette lutte. Il s’agit notamment de la multiplication d’autres thèmes liées à la sécurité et à la prévention de la délinquance dans nos communes », dira-t-il.

Dans son allocution de clôture, Alpha Camara, représentant du secrétaire général de la commune de Matam, a indiqué que « Dans notre prochain plan de développement local, le volet sécurité va occuper le premier plan. Je voudrais, avec la permission des participants et de vous autres, déclarer officiellement la clôture de cet atelier dans l’espoir qu’on se retrouvera très rapidement pour d’autres sujets communautaires basés sur la sécurité. »

Cet atelier a été marqué par la remise des attestations aux participants qui ont promis de transmettre fidèlement les connaissances acquises, à leurs collègues.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.