Macenta : le meneur des manifestants Antoine Béavogui retrouvé à Kankan (Elazologa)

Print Friendly, PDF & Email

Le leader des jeunes manifestants dans la préfecture de Macenta, au sud du pays, Antoine Béavogui, aurait été retrouvé à Kankan. Une information, confirmée ce mardi par le Coordinateur régional du mouvement Elazologa, un front anti troisième mandat et nouvelle constitution en Guinée.

Le jeune Antoine a disparu au soir d’une violente manifestation dans la ville de Ziama la semaine dernière pendant qu’ils (les citoyens) exigeaient le reprofilage et le bitumage de leur localité.

Le porte-parole du mouvement génération consciente aurait été enlevé par des inconnus par des hommes cagoulés.

“Depuis sa disparition le jour de la manifestation à Macenta, c’est seulement hier qu’un de ses amis a reçu un appel de Kankan comme quoi qu’il a aperçu le petit là-bas sans sac ni rien. C’est comme ça on a appelé son avocat pour l’en informer. Mais jusqu’ici, le numéro sur lequel il a appelé reste injoignable. Mais on confirme qu’il est à Kankan mais pas en prison. Nous cherchons à le joindre pour envoyer son transport. Selon ce qu’il a expliqué à son ami, c’est après la manifestation qu’il a été arrêté par des inconnus à bord de véhicules militaires 4X4 non immatriculés. Il a été endormi et s’est retrouvé finalement à Kankan, a précisé Onivogui.

Par ailleurs, il faut noter que la ville de Macenta a été fortement secouée par les manifestations des jeunes qui dénoncent l’état pitoyable des routes.

Au cours de ces violences, les locaux des services de sécurité dont la gendarmerie ont été la cible des manifestants.

Déjà, les machines sont arrivées là-bas pour répondre aux attentes des manifestants.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.