Macenta : les ressortissants viennent en appui aux candidats aux différents examens nationaux

Print Friendly, PDF & Email

Les ressortissants de la préfecture de Macenta réunis au sein de L’ONG ‘’Espoir de Macenta Aide ton Frère’’, a procédé le lundi 03 août 2020 à la distribution des fournitures scolaires et kits sanitaires aux candidats pendant cette période d’examen. Depuis plusieurs années déjà, cette association oeuvre dans le cadre de la promotion de l’école mais aussi accompagner les lauréats.

En cette période d’examens de fin d’année, tous les candidats ont été assistés en kits sanitaires et fournitures scolaires. Et bien avant, les cours de révision ont été organisés gratuitement en faveur des candidats.

Mamady Onivogui, coordinateur de l’ONG est revenu sur les activités en cours : « Nous avions déjà fait la première phase. On a donné plus de 1000 livres, et plusieurs autres articles. Cette fois-ci, la première phase, consistait à appuyer les lauréats. Parce que depuis plusieurs années maintenant, la préfecture présente les meilleurs élèves de la République. Il faut donc les aider parce que d’autres ont des difficultés familiales. Mais à travers les compétitions questions-réponses que nous organisons, nous sélectionnons les meilleurs pour les accompagner. Mais dans toutes les écoles, les 10 premiers de chaque établissement dans quelques écoles que nous choisissons, nous leurs donnons des fournitures scolaires et souvent des enveloppes symboliques, une façon pour nous ressortissants de contribuer au développement de cette préfecture qui nous a vu naître et grandir ».

Une initiative saluée par les responsable d’écoles. Pour le proviseur du lycée TP de Macenta, tous les fils du pays notamment ceux de Macenta doivent imiter ces gestes de bonté.

« Nous ne sommes pas surpris de cette volonté des ressortissants de notre ville qui ont fait parler leur cœur à nouveau. Ils le font pour la ville et c’est Dieu qui va les payer. Nous ici, on avait un manque de fournitures scolaires, mais grâce à ces jeunes, on a pu combler ce manque qui était indispensable pour la formation de nos élèves qui sont leurs fils et frères.

Cette année tout le monde sait que la Covid-19 a fait que les écoles ont été fermées. Et avec même les cours de révision dont nos candidats ont bénéficiés, je pense que cette année, Macenta aura encore beaucoup de lauréats », dira Abdoulaye Sow.

Pour les prochaines étapes, ces fils de Ziama comptent faire face à la rénovation de certaines écoles.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.