Macenta : viol et tentative d’assassinat à Binikara

Print Friendly, PDF & Email

Dans la sous-préfecture de Binikara (Macenta), une fille de 16 aurait été violée par un jeune de la même famille. Le présumé violeur s’appelle Alpha Oumar.

Jointe au téléphone par Mediaguinee, la victime est revenue sur les circonstances de cette scène. « C’est le lundi dernier, quand je suis allée au marigot, au même endroit où se trouve notre parc de bœufs. Comme d’habitude, j’étais avec Alpha Oumar sur les lieux. Après, il m’a dit qu’il va auprès des bœufs sur l’autre rive du marigot. Moi, je suis partie pour arranger les bols.  Entre-temps, mes sœurs ont aperçu quelqu’un qui venait vers moi. Très effrayées, elles m’ont dit ‘’grande sœur, regardez cet homme’’.  Quand j’ai soulevé ma tête, j’ai eu peur, parce qu’il était nu. Il portait un caleçon et il s’était masqué. Moi, je portais un pagne. Il s’est jeté sur moi. Dans cette bagarre, j’ai réussi à démasquer son visage : c’était Alpha Oumar. Il a finalement réussi à enlever mon pagne avant d’accomplir sa sale besogne », a-t-elle expliqué. Elle a ensuite parlé de la tentative d’assassinat de la part de son bourreau qui lui aurait intimé l’ordre de sortir le fusil de son père afin qu’il la tue. « Il m’a demandé de lui remettre le fusil de mon père pour me tuer et revendre mon sang à sept millions de francs guinéens », a ajouté la pauvre la victime.

Pour recouper cette information, Mediguinee a joint au téléphone le chef de poste de Binikara, le commandant Khalifa Koïvogui. Ce dernier a indiqué que les examens faits par le Centre de Santé pour confirmer s’il y a eu viol auraient révélé que Bintou n’a pas du tout été violée. Aux dernières nouvelles, le commandant a décidé de transférer cette affaire à Macenta. Affaire à suivre…

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.