Macky sur l’affaire Sonko : ‘’je ne peux souhaiter à mon pire adversaire une telle situation”

Print Friendly, PDF & Email

Le président sénégalais Macky Sall s’est finalement prononcé sur l’affaire Ousmane Sonko, principal opposant, accusé de viols répétitifs et menaces de mort par une masseuse professionnelle Adji Sarr.

Sur Rfi, le chef de l’Etat sénégalais a dit mardi ne rien à voir avec cette affaire qui défraie la chronique et plonge le Sénégal dans un mélimélo politico-social.

“C’est un sujet sur lequel je ne vais pas à m’épancher, même avec la presse nationale, je ne me suis pas prononcé. Encore une fois, c’est une affaire regrettable. Je ne sais pas ce qu’il en est dans le fond. Je ne peux souhaiter à mon pire adversaire une telle situation. Maintenant, il y a une accusation, il y a des procédures, il ne faut pas qu’on mêle le Président à des choses qui ne le regardent pas, j’en suis pour rien, c’est clair. J’ai suffisamment de choses à faire que de comploter avec des choses aussi basses », assure M. Sall qui achève son second et dernier mandat en 2024.

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.