Madic et Grenade graciés : ‘’nous leur demandons de suivre les leçons de cette expérience” (Bah Oury)

Print Friendly, PDF & Email

Dans un décret lu vendredi à la télévision nationale, le président de la République a gracié les prisonniers Boubacar Diallo alias « Grenade » et Mamady Condé plus connu sous le nom de Madick 100 frontières.

A l’UDRG, la nouvelle est réconfortante. Selon Bah Oury, président de cette formation si des détenus sont libérés, il ne peut que s’en réjouir. Au-delà de la réjouissance, il a prodigué des sages conseils à ses jeunes qui recouvrent leur liberté.

« Nous leur demandons de suivre les leçons de cette expérience et qu’ils sachent comment mieux gérer leur expérience tant politique que civique pour ne pas tombé dans des situations qui pourraient leur être préjudiciable », dira-t-il.  

Poursuivant, il a suggéré d’engager le pays dans un véritable dialogue politique pour sortir la Guinée de ce cercle vicieux. « Nous souhaitons que notre pays tourne la page de ces périodes très chaotiques ensanglantées où il y a beaucoup de familles qui sont en deuil et beaucoup de personnes sont privées de liberté. Il y a un début à tout et c’est la raison pour laquelle nous, à l’UDRG nous préconisons d’engager le pays dans un véritable dialogue constructif, structuré pour résoudre les problèmes de la Guinée », conclut-il. 

Mamadou Yaya Barry

622266708

1 Commentaire
  1. Mara 3 mois il y a
    Repondre

    C’est tout en fait prèssi de leurs donnés des conseils

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.