Madina-Bordeaux : deux magasins de stock de friperie ravagés par un immense incendie

Print Friendly, PDF & Email

C’est la triste nouvelle qui a réveillé ce mercredi les commerçants du grand marché de Madina. Deux grands magasins de stocks de friperie ont été réduits en cendres dans les bandes de 2H du matin à Madina- friperie devant les yeux impuissants des gardiens.   

Informés, les sapeurs-pompiers ont pris d’assaut les lieux pour tenter d’éteindre le feu qui voulait se propager sur plusieurs autres magasins.    

Interrogé, le général Moussa Camara, contrôleur national de la police indique que des enquêtes sont immédiatement ouvertes pour identifier l’origine du feu.    

« Je ne peux pas vous dire exactement la cause de l’incendie, mais ce que je peux vous dire, c’est à 3heures du matin on a été informés. Aussitôt, nos équipes sont venues. Et, ils ont effectivement constaté les magasins en flamme. Donc, on a fait appel aux autres services de Matoto, Ratoma et Kaloum pour permettre d’empêcher la propagation du feu vers les autres magasins. Pour le moment, on ne peut pas non seulement dire tous les dégâts causés par le feu, mais aussi l’origine de l’incendie. Les enquêtes sont en cours. Nous sommes avec la police et la gendarmerie qui sont spécialisées des enquêtes pour savoir l’origine de l’incendie », a-t-il dit.

De son côté, le propriétaire du deuxième magasin, Salinha Sacko, a indiqué que « c’est mon gardien qui m’a appelé vers 2h 24 minutes pour me dire que le magasin qui est à côté du mien, a pris feu et d’appeler les sapeurs-pompiers. Quelques minutes après, il m’a appelé pour dire ‘’patron le feu a pris notre magasin aussi’’. Tous les deux magasins sont partis en cendres.  Chez moi, on peut estimer les dégâts à peu près 2 milliards de francs guinéens ».

Au moment où nous quittions les lieux, les sapeurs-pompiers étaient sur pied pour éteindre le feu.

Mohamed Cissé    

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.