Mafanco : le nouveau bureau de la CNTG validé

Print Friendly, PDF & Email

Pour s’insurger contre l’augmentation des taxes sur importation et autres formes d’injustice dont ils sont victimes dans l’exercice de leurs différentes activités, les commerçants de Madina Mafanco ont décidé de la mise en place d’un nouveau bureau syndical chargé de la défense de leurs droits devant les autorités. La validation de ce nouveau bureau de 31 membres a eu lieu ce jeudi 18 mars 2021 à Mafanco.

Ce sont des vendeurs de pneus, pièces détachées, quincaillerie, batteries et autres matériels électriques et électroniques qui ont décidé de se faire entendre mais cela par le biais de ce nouveau bureau de la CNTG. Selon Aboudrahmane Kaba, nouveau vice-secrétaire général, c’est pour la défense de leurs intérêts communs qu’ils ont décidé de la mise en place de ce nouveau bureau syndical 

« L’activité commerciale est un univers complet avec plusieurs intervenants. Les commerçants en sont les acteurs principaux.  À ceux-là s’ajoute l’État, notre organe de tutelle pour finir avec les consommateurs. Avec cette panoplie de pratiques intervenant dans la vie commerciale, il est important que nous parlions d’une même  voix lorsqu’il est nécessaire afin d’avoir un impact dans les prises de décisions au niveau régional et national. Être des commerçants syndiqués est pour nous une occasion d’être protégés par les instances du syndicat en Guinée mais aussi une occasion d’appartenir à la grande famille syndicale qui est la CNTG. Aujourd’hui étant une opportunité pour nous commerçants, vendeurs de pneus, pièces détachées, batteries, quincaillerie, matériels électroniques et électriques, il est important que nous puissions avoir le même esprit que nos camarades de la CNTG afin que nous partagions les mêmes valeurs et les mêmes idéaux qui sont ceux de la protection de nos différents intérêts », a-t-il expliqué.

S’exprimant au nom d’Amadou Diallo, le secrétaire général de la CNTG, Gorogna Bagnan, membre du secrétariat exécutif de la CNTG et chargé de la presse et documentation, a exprimé la fierté de la CNTG pour le choix de leur centrale syndicale. 

« On vous remercie très sincèrement d’avoir choisi la CNTG pour vous représenter. Vous ne vous êtes pas trompés car la CNTG c’est un syndicat de dialogue. La CNTG aujourd’hui, pour ceux qui ne connaissent pas, a été le fondateur de l’État guinéen. Aujourd’hui on parle de travail, justice, solidarité, ça c’est la devise de la CNTG que la CNTG a donnée à l’État. Les doyens qui sont là qui ont participé à la lutte de l’indépendance savent », dira-t-il. Ajoutant : « Cela représente pour nous une fierté et une réussite dans la syndicalisation au niveau de la CNTG. Et nous voyons déjà combien de fois les gens commencent à comprendre que le syndicat n’est pas là rien que pour faire la grève. Si une corporation choisit la CNTG, c’est déjà une fierté pour nous parce qu’il y a plusieurs centrales. Donc, on les remercie, vraiment c’est une fierté pour nous ».

Pour sa part, le nouveau bureau, par la voix de son secrétaire général, s’est engagé à tout mettre en œuvre pour répondre aux préoccupations de ces commerçants.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.