Makalé Traoré révèle : « j’ai été entendue pour déstabilisation et tentative de renversement du régime »

Print Friendly, PDF & Email

Depuis l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, des acteurs politiques sont détenus à la maison centrale de Conakry. Certains sont empêchés de quitter le pays et d’autres ont été auditionnés avant de pouvoir quitter le territoire national.

Dans les « Grandes Gueules » de la radio Espace fm, la présidente du Parti de l’action citoyenne par le travail (PACT) a révélé avoir été entendue par une commission rogatoire pour : « déstabilisation et renversement du régime.» L’action s’est passée après l’élection présidentielle du 18 0octobre dernier selon Makalé Traoré.

« J’ai cru tomber du ciel quand je l’ai appris. J’ai demandé, vous m’entendez pourquoi ? On m’a répondu : on vous entend par rapport à la déstabilisation et à la tentative du reversement du régime en place et du président de la république. J’ai demandé, moi Makalé Traoré ? Ils ont dit oui. Et puis ils m’ont posé des questions classiques. Qui vous voyez ? Est-ce que vous avez des alliances ? Si Cellou Dalein Diallo te demande de le rejoindre au second tour, vous acceptez ? J’ai dit oui parce que pour moi, Cellou Dalein Diallo est un Guinéen. Ce n’est pas un extraterrestre. Si j’ai des idées communes avec lui, pourquoi pas ? On m’a demandé dans l’alliance, j’ai dit que je n’ai aucune alliance » a révélé Docteur Makalé Traoré.

Selon la présidente du PACT, c’est après avoir été entendue par la commission rogatoire qu’elle a pu voyager avec son époux qui a perdu son poste entre l’élection présidentielle et l’investiture d’Alpha Condé.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.