Makanéra : ‘’si Alpha ne respecte pas ses engagements, c’est la presse qui est roulée »

Print Friendly, PDF & Email

Alhouseiny Makanéra Kaké qui joue actuellement le rôle de porte-parole de l’opposition est convaincu que le président de la république ne respectera ses engagements qu’il a pris vis-à-vis de l’opposition.

Pour l’ex-ministre de la communication, l’opposition ne se fera pas rouler dans par Alpha Condé, « contrairement à ce que j’entends » depuis la rencontre intervenue entre le chef de file de l’opposition et le président de la République.

« Le respect des engagements doit être l’affaire de tout le monde, parce qu’aujourd’hui, il n’est pas rare d’entendre la presse dire que l’opposition se fait rouler. Mais je dis, ce n’est pas l’opposition qui s’est fait rouler c’est celui qui roule l’autre qui se fait rouler, et aujourd’hui pour l’application de ces engagements, vous de la presse, Monsieur le Président de la République, l’opposition, chaque Guinéen a son rôle à jouer. Parce que c’est à vous de formater l’opinion nationale et internationale, de préparer les gens à comprendre que dans un pays, il n’y a pas de développement, il n’y a pas de paix sans justice, sans confiance, et il n’y a pas de confiance si les uns et les autres ne respectent pas leurs engagements. Donc, une fois de plus, celui qui respecte ses engagements, c’est celui-là qui est un homme de paix et celui qui ne respecte pas ses engagements, c’est à celui là qu’on doit envoyer les critiques, c’est à celui là qu’il faut obliger enfin qu’il respecte ses engagements et non le contraire’‘, dit-il, tout en précisant que si les engagements ne sont pas respectés, le Président aura roulé non pas l’opposition mais la presse.

« Nous sommes convaincus que cette fois-ci, vous-mêmes de la presse, vous allez vous battre pour que ces engagements soient respectés. Parce que quand vous avez décidé d’accompagner Soumah (Aboubacar, meneur de la grève des enseignants, ndlr), il a obtenu les 40 pour cent, ce que pouvait penser chaque Guinéen que c’était impossible, vous l’avez rendu possible. Cette fois ci, ce n’est pas nous qui serons roulés. Si Alpha ne respecte pas, c’est la presse qui est roulée, parce que vous connaissez la loi, vous connaissez ce qui est bon pour la Guinée », insiste-t-il lors d’une rencontre des leaders de l’opposition républicaine au QG de l’UFDG.

Thierno Sadou Diallo

(+224) 626 65 65 39

  1. Sylla 4 ans il y a
    Repondre

    Le pauvre.
    Il cherche a exister.

  2. MANZO 4 ans il y a
    Repondre

    Quelqu’un devrait dire à ce monsieur de bien prendre soin de son hygiène buccale!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.