Makanéra : ‘’Cellou Dalein n’a pas que reconnu la victoire du Pr Alpha Condé, mais il est allé au-delà’’

Print Friendly, PDF & Email

Dans une interview avec nos confrères de RT France, le président de l’UFDG a dit être prêt à conquérir le pouvoir en 2026 si toutefois son parti lui renouvelait sa confiance. Cette sortie médiatique, même si corrigée après quelques heures par Cellou Dalein, a provoqué de vives réactions au sein de la classe politique guinéenne.

Joint par mediaguinee, le président du FND et député à l’Assemblée Nationale, Alhoussény Makanéra Kaké analyse cette réaction du président du principal parti de l’opposition comme « une manière éloquente de reconnaitre sa défaite » à la présidentielle dernière.             

« Par rapport à son interview où il reconnait explicitement la victoire du professeur Alpha Condé, il dit que c’est un malentendu, qu’il veut simplement dire qu’il sera candidat pour son second mandat. Je dis cette réaction ne corrige pas la première pour la simple raison que dans son interview, il n’a pas que reconnu la victoire du professeur Alpha Condé, mais il est allé au-delà pour reconnaitre d’une manière éloquente la prise en compte de la nouvelle constitution », dit le porte-parole de la mouvance présidentielle.

 D’abord, poursuit-il, « Monsieur Cellou Dalein Diallo sait que s’il ne reconnait pas la nouvelle constitution, c’est en 2025 et non en 2026. Deuxièmement, dans son interview, il dit que si Dieu lui donne la santé, et que son parti le présente, il sera candidat en espérant que cette fois-ci sera la bonne. Donc, cela veut dire que l’élection passée n’a pas été la bonne. Je voudrais vraiment que Monsieur Cellou Dalein Diallo sache que la meilleure façon de préparer 2026, c’est d’abord accepter sa défaite cette fois-ci ; épargner le peuple d’un sacrifice inutile parce que lui-même est convaincu de sa défaite, que de se préparer pour 2026. C’est une manière éloquente pour dire qu’il est convaincu de sa défaite », estime Makanéra Kaké qui a, par la suite dénoncé la ville morte déclenchée par l’UFDG et l’ANAD. Il soutient qu’elle n’a pas été suivie par les citoyens. « Sortez et regardez, tous les citoyens exercent librement leurs activités », a-t-il confié en conclusion.        

Mohamed Cissé 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.