Makanéra fâché avec le préfet de Labé : ‘’si j’étais le président, j’allais prendre le décret’’

Print Friendly, PDF & Email

L’ancien ministre de la Communication et leader du FND n’est content du préfet de Labé Safioulaye Bah qui a pris le contrepied de la déclaration du gouvernement à propos de l’attaque du cortège du Premier ministre à Labé.

Face à la presse, à Conakry, Makanéra a indiqué que Safioulaye ne mérite plus d’être préfet.

 « Si j’étais le président de la République, j’allais prendre le décret avant d’être là. Je ne le fais pas parce que je suis fâché avec lui (le préfet de Labé), je le fais pour le respect de l’administration. Certains pensent que si l’administration est faible, c’est ce qui est bon pour le peuple non ! l’administration faible, c’est le peuple qui sera écrasé. Parce que si lui qui est préfet ne représente rien pour les gens, il n’a pas de raison d’être préfet. A partir de son discours d’hier, il ne mérite plus d’être préfet. C’est un ami qui est à Labé qui m’a appelé, il m’a dit : ‘’c’est le préfet qui a dit ça’’, j’ai dit non ce n’est pas vrai. Mais quand j’ai lu, j’ai dit mais il a raison hein, c’est surprenant…Si c’était quelqu’un de l’UFDG qui avait révélé des choses même vraies contre l’ufdg, ils allaient tous le condamner aujourd’hui. Mais puisqu’il est avec l’administration publique, il est préfet, on dit qu’il est honnête, il est digne, mais s’il pense que nous sommes malhonnêtes, qu’est-ce qu’il cherche dans le groupe ? », s’interroge Makanéra Kaké, face à la presse. 

Sur Sabari fm, le préfet Safioulaye Diallo a dit que ceux qui sont à l’origine de l’attaque du cortège du Premier ministre seraient des frustrés à qui on a promis de l’argent sans honorer.  

Mohamed Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.