Makanéra : ‘’Koundouno est un petit lâche, il n’a ni conviction ni volonté de démocratie’’

Print Friendly, PDF & Email

Le président du Front national pour le développement (FND) et porte-parole de la mouvance présidentielle, Alhoussein Makanéra Kaké s’est exprimé ce jeudi sur le cas de Sékou Koundouno, responsable des stratégies du FNDC, activement recherché par la justice guinéenne. C’était au cours d’un entretien qu’il a accordé aux médias dans son bureau au palais du peuple.

« Koundouno est un petit lâche. Moi, je savais qu’il n’a ni conviction, il n’a ni volonté pour la démocratie, il veut tout simplement exister. D’abord, ce qui est étonnant au sujet de Koundouno, il dit qu’il est le représentant d’une ONG Balai Citoyen. Mais, au même moment, il dit que son salaire dépasse le salaire de n’importe quel ministre de la Guinée. Quel dommage ? Normalement une ONG, c’est une organisation à but non lucratif, surtout quand on parle de balai citoyen. On connaît l’histoire de balai citoyen depuis Ouaga. Quand le chef de ce balai citoyen mène une vie au-dessus des ministres, mais est ce qu’il a la qualité d’être membre de l’ONG ? Non, ce sont des gens qui voulaient profiter de l’UFDG parce qu’on pense que c’est facile lorsque qu’on s’oppose au professeur Alpha Condé, de pouvoir bénéficier des avantages de l’UFDG. Et, Cellou s’est laissé aller. Aujourd’hui, il n’a que ses yeux pour pleurer », dit-il.

Et de poursuivre : « Koundouno aujourd’hui, moi je ne sais pas quel est son sentiment ? Mais, quand il pense à tout ce qu’il a fait et surtout ce qu’il a dit, et là où il est aujourd’hui, il y a un grand décalage. Parce que je me rappelle quand je l’écoutais dans une émission où il disait : ‘’c’est une question de vie ou de mort, je suis un citoyen libre, ils n’ont qu’à envoyer les convocations on va répondre’’. Mais, ils sont partis chez lui on ne l’a pas vu, il s’est caché. Est-ce que vous pensez que s’il avait reçu la convocation il allait répondre. Il y a certaines personnes, on ne peut pas leur envoyer une convocation, il faut envoyer le mandat d’amener… »

Mohamed Cissé 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.