Makanéra : « quand j’entends Joe Bebeto dire que le konköe ne vient pas dans un conteneur… ça fait peur »

Print Friendly, PDF & Email

À l’hémicycle, le mercredi 7 avril dernier, le député Oumar Sidibé “Joe Bebeto” avait été très applaudi pour sa remarque pertinente sur l’augmentation de certains produits de première nécessité. Mais l’honorable Alhousseiny Makanera Kaké dit ne pas comprendre le fait qu’il ait été applaudi par des cadres compte tenu de son niveau d’instruction. Il donne ses raisons…

« Vous savez, par rapport à monsieur Joe Bebeto, moi je l’ai salué, je l’ai félicité, parce que ce qu’il a dit c’est son niveau de compréhension. Il veut que la vie devienne moins chère pour tous les Guinéens. Ça, c’est son niveau. Mais là où je ne comprends pas, c’est quand j’ai suivi le commentaire de certains internautes qui, le plus souvent, sont les gens qui sont censés être des cadres. Il n’y a rien de nouveau, le Premier ministre l’a déjà dit dans son discours. Il a dit que la vie est chère. La vie est chère à cause de la pandémie, la vie est chère en Guinée du fait qu’on ne produise pas assez. Et il est parti même chercher la solution, contraire à ce que Joe Bebeto a dit. Il a même dit qu’il est opposé par rapport à la subvention du riz, pour la simple raison, quand vous subventionnez le riz importé, vous rendez ce riz-là moins cher que le riz local. Si la production locale ne peut pas concurrencer l’importation, vous tuez la filière de riz. Maintenant, quand j’entends Joe Bebeto dire monsieur le Premier ministre, le konköe ne vient pas dans un conteneur, l’aubergine ne vient pas dans un conteneur et que les gens disent qu’il défend le bas peuple, ça fait peur. Vous savez pourquoi ? Lorsqu’on décide tout de suite tous les prix de ces produits, on a défendu ceux qui ont des moyens. En Guinée, 70% des Guinéens, leur occupation c’est l’agriculture. Et c’est la couche la plus pauvre. Mais quand on met maintenant les intermédiaires là-dessus, vous allez partir jusqu’à 75%. Donc si vous dites l’aubergine, le riz, le fonio, poisson, tout doit être moins cher. C’est ceux qui sont dans cette filière que vous avez impactés négativement alors qu’il dit que c’est eux qu’il est en train de défendre. Les gens ont pensé qu’il veut défendre la population alors qu’il veut enfoncer la couche la plus vulnérable, la couche la plus pauvre. Pour la simple raison, le pêcheur quand il va à la pêche il prend le poisson, le poisson n’est pas venu dans un conteneur mais s’il vend le poisson il a besoin de payer les produits pharmaceutiques, ça c’est venu dans le conteneur, il a besoin d’acheter le riz, 600 mille tonnes de riz viennent dans le conteneur. Il a besoin d’acheter les habits, ça vient du conteneur, il a besoin d’emmener son enfant à l’école, le prix a augmenté parce que 80% de notre consommation vient dans le conteneur. Mais vous voulez avoir le poisson cher ou pas du tout ? Parce que celui qui va pêcher, s’il ne peut pas vendre son poisson pour satisfaire ses besoins, il ne va plus pêcher. Ça c’est un. Deuxièmement, prenons tous les autres produits : aubergines, ananas, manioc, si on met ces produits-là à un niveau où celui qui cultive l’ananas, le manioc, qui fait toutes ces cultures- là ne peut pas vendre sa récolte et avoir même le transport retour, vous n’aurez rien sur le marché. Maintenant, si on n’a plus rien sur le marché, celui qui produit là mais Joe Bebeto l’a rendu pauvre, celui qui devait transporter cette marchandise pour Conakry, lui, il n’a plus de clients. Lui aussi, il est devenu plus pauvre qu’avant », a déclaré l’honorable Alhousseiny Makanera dans une interview avec Mediaguinee.

Maciré Camara

4 Commentaires
  1. John bolivogui 4 semaines il y a
    Repondre

    Makanera
    Si c’est le niveau de bebeto , toi aussi c’est ton niveau .
    C’est tout faux d’accuser la hausse du prix de transport des containers . Aujourdh’ui , Il est possible de demander a des entreprises privees guineo-etrangeres de proceder a des montages financiers tres complexes , permettant d’importer et de vendre toutes ces denrees de 1ere necessite ( riz , sucre , huile vegetale , farine , etc..) a des prix supportables .
    Mais ce gouvernement refuse toutes ces propositions , venant pourtant de guineens . En plus l’etat y gagne sur les taxes . Un tel programme ira meme jusqu’a financer des agriculteurs familiaux , sur tout le territoire , avec fourniture de tracteurs , pour progressivement passer de l’import a la production locale .
    Ce financement est gros , et l’etat guineen ne peut oas y faire face .
    Ce regime a besoin d’aides privees .

  2. Sylla 4 semaines il y a
    Repondre

    Non,non,non.
    L’argumentaire de Makanera est absolument incompréhensible. Il dit beaucoup de mots mais il n’y a aucune logique dans ses propos.
    Il faut lui reposer la question encore pardon. On n’a rien compris.

  3. MOUSSA 4 semaines il y a
    Repondre

    Peut etre que vous ne comprenez pas, mais ce que dit Makarena est claire comme l’eau de roche.. Un producteur local ne peut pas vendre son produit moins cher parcequ’il a besoin des produits qui viennent dans le conteneur pour vivre. Son pouvoir d’achat chute en vendant ces produits moins cher.

    • Sylla 4 semaines il y a
      Repondre

      Justement,on importe ces produits dans les contenueurs parce que ce gouvernement n’investit jamais dans la production de nos besoins nationaux. On preferre prendre les pots de vin de l’importation. L’argumentaire de Makanera est invalide car sans sens.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.