Makanéra sur la manif du FNDC : ‘’elle est inopportune et illégale’’

Print Friendly, PDF & Email

Joint par Mediaguinee ce lundi 28 septembre, l’ancien ministre de la communication et président du FND, Alhoussein Makanéra Kaké s’est exprimé sur la manifestation annoncée par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) pour ce mardi 29 septembre 2020.

« Je voudrais rapidement vous dire que cette manifestation est inopportune et illégale. Donc, je demande à l’autorité de faire en sorte que l’ordre, la quiétude et la tranquillité des citoyens soient préservées. C’est vrai que le droit de manifester est un droit consacré par la constitution, mais il est réglementé dans le code pénal. Et le code pénal en la matière est clair : si l’une des conditions est réunie, l’autorité de tutelle peut interdire la manifestation. Soit s’il y a deux manifestations programmées sur le même lieu, ou si les esprits sont surchauffés. Nous sommes dans une période préélectorale, pas n’importe quelle élection, l’élection présidentielle. Donc, ce sont des moments d’extrêmes tensions », dit-il.

Et de poursuivre, « Ce sont des moments de tensions, surtout lorsque les uns ont payé des cautions pour aller à l’élection. Ils ont engagé des milliards pour la campagne électorale, et qu’un groupe se lève pour dire qu’il s’oppose à l’élection et qu’il ne reconnait pas la constitution qui gère cette élection, vraiment c’est une porte ouverte à la violence et au trouble à l’ordre public. C’est pourquoi, l’Etat est dans son rôle régalien de rétablir l’ordre, la quiétude et la tranquillité de la population », a conclu le porte-parole de la Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité (CODECC).

Mohamed Cissé  

     

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.