Makanéra sur la sortie de Macron : ‘’je ne vois pas en quoi les Guinéens peuvent être choqués’’

Print Friendly, PDF & Email

Pour rappel, le vendredi 20 novembre dernier, lors d’un entretien qu’il a accordé à Jeune Afrique, le Président français, Emmanuel Macron a dit les raisons pour lesquelles la France n’a jusqu’à présent pas félicité le Président Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat.

Comme une sorte de réponse du berger à la bergère, lors d’une interview ce mardi 24 novembre 2020, le porte-parole de la mouvance présidentielle, Alhoussein Makanéra Kaké a analysé cette sortie du locataire des Elysées en ces termes : « Il faut vraiment relativiser. Pour les Guinéens, il faut être heureux. Je voudrais attirer l’attention de la plupart des Guinéens que c’est vrai, Macron est Président d’une grande puissance, mais c’est un jeune. C’est le plus jeune qui est arrivé à l’Elysée à 39 ans seulement. Donc, il faut tenir compte de cette réalité. Mais au fond, lorsqu’on fait une analyse du discours de Monsieur Macron, qu’est qu’on retient ? Nous retenons que quand il parle de la Côte d’ivoire, il dit ‘’Ouattara ne voulait pas être candidat’’ que parce que son dauphin est décédé, c’est pourquoi il comprend sa candidature. Moi, je pense que c’est ce qui devrait choquer. Cela veut que si ce n’est pas ce que Ouattara veut, il peut continuer. L’opposition ne compte pas. Le peuple ivoirien ne compte pas. Au dernier ressort, qui doit choisir un Président dans un pays ? C’est le peuple. L’essentiel est de laisser le peuple décider de son sort.

Ce qui m’a surpris, c’est la réaction de Monsieur Cellou Dalein Diallo. Franchement, je ne comprends pas comment il analyse les discours.

Par rapport à la Guinée, je pense que nous Guinéens, nous devons tous être fiers. Pour la simple raison qu’on a fait un constat pour prouver qu’en Guinée, le Président n’est pas choisi ailleurs. Ce sont les Guinéens qui choisissent librement leur Président. Que les gens l’aiment, qu’ils ne l’aiment pas, c’est le peuple de Guinée qui choisit son Président. Il a dit qu’il ne l’a pas félicité d’abord. Ce qui revient à dire qu’il pourra le féliciter éventuellement. Moi, je ne vois pas en quoi les Guinéens peuvent être choqués. Ce qui m’a surpris, c’est la réaction de Monsieur Cellou Dalein Diallo. Franchement, je ne comprends pas comment il analyse les discours. Sinon, un Président qui dit qu’il soutient un autre Président en exercice dans un pays, parce que lui, il a choisi un dauphin. Puisque ce dauphin n’est pas là, l’opposition a plus de chance de remporter l’élection, c’est pourquoi il a permis à ce Président de continuer. Toi tu es dans l’opposition, tu dis que ce qu’il a dit est fort, c’est bon pour la démocratie. C’est ce que Dalein appelle démocratie ? C’est-à-dire les Présidents qu’on impose aux populations. Je voudrais que Dalein revienne à la lecture de ce discours, et qu’il nous dise ce qu’il a apprécié dans ce discours. »

Mohamed Cissé  

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.