Mali. Issa Kaou Djim, leader du M5 : ‘’nous avons des preuves que des gens sont venus vers la Guinée…’’

Print Friendly, PDF & Email

Une heure après sa sortie de la prison du camp 1 de Bamako, le principal cerveau du mouvement pour la démission du Président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK) parle des conditions de sa détention aussi et surtout de la présence de militaires venus vers la Guinée sur ordre de Bamako.

A en croire Issa Kaou, l’un des leaders du M5, dans une vidéo devenue virale, « ils sont venus à une heure du matin pour m’arrêter. Ils ont frappé à la porte en faisant croire que c’est un parent qui est venu, et qui veut passer la nuit. Dès que j’ai ouvert la porte, j’ai vu les militaires. Il y avait au moins deux pickups. Ils ne m’ont même pas permis de porter mes chaussures, ensuite ils m’ont jeté dans une latrine où j’ai passé deux jours et deux nuit sans me donner à manger. »

[Ci-dessous, un document officiel qui prend le contre-pied de la déclaration de M. Djim]

Concernant la présence de prétendues forces spéciales dans les rues de Bamako, Issa Kaou Djim de préciser : « Tout le monde est témoin. Quand on a fait la première manifestation et la deuxième manifestation, il n’y a pas eu casse ni rien. Mais cette fois-ci, nous avons été infiltrés par le régime. Pour la répression, nous avons toutes les preuves. Nous avons aujourd’hui la preuve que certains sont venus vers la Guinée (Sic). Mais pour le moment, on va se rencontrer pour trouver une solution et le reste vous verrez la suite. »

De son côté, l’influent imam Mahmoud Dicko appelle au calme et à la retenue dans un entretien qu’il a accordé à la chaîne Africable TV lundi 13 juillet dernier à 21h.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali) 

+223 91895637

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.