Mali : la communauté forestière a commémoré l’an 62 de la Guinée

Print Friendly, PDF & Email

Samedi 03 octobre dernier, la diaspora forestière de Bamako a célébré la fête de l’indépendance de la Guinée au Mali. La cérémonie a été marquée par la présence de l’armée malienne pour montrer que le Mali et la Guinée sont deux pays frères comme le disait Sékou Touré (deux poumons dans un même corps ndlr).

On notait la présence de l’autorité malienne, le Maire de Samè. L’ambassadeur s’est fait représenter par son consul Namory Magassouba ainsi que les partis politiques, le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG.

Pour le consul Namory Magassouba : « Nous devons être fiers de nos parents qui ont tout fait pour que nous nous soyons indépendants, particulièrement feu Ahmed Sékou Touré et ses compagnons. La Guinée est le tout premier pays à avoir dit Non à la communauté franco-africaine, c’est d’ailleurs ce qui a ouvert les portes aux autres Etats Africains pour l’indépendance. 

Aujourd’hui, le 18 octobre 2020, la Guinée se rendra aux urnes pour le même vote. Allez-y retirer vos cartes électeur, le jour du vote vous allez tranquillement voter. On est fier aujourd’hui d’être Guinéen au Mali sinon avant, on se cachait d’être Guinéen, pourquoi ? Parce que tout simplement la Guinée n’était pas considérée. Pas de courant, aujourd’hui on a le courant plus que le Mali, pas de routes, aujourd’hui nous sommes en train de réaliser de grandes routes. Votez tous pour le Pr. Alpha Condé pour son premier mandat de la 4e République. » 

Pour le colonel Kourouma à la retraite, cette fête est placée sous la culture de la paix entre les Guinéens en cette période de l’élection présidentielle dans notre pays. 

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali)

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.