Mali: le chef de la Minusma compte sur l’aide de la Guinée pour « éteindre le feu »

Print Friendly, PDF & Email

El-Ghassim Wane,  Représentant spécial pour le Mali et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été reçu ce mercredi par l’ambassadeur de la République de  Guinée au Mali, le général Fodé Keita.

Cette rencontre avait pour but de remercier la Guinée pour son engagement diplomatique et militaire pour la résolution de la crise multidimensionnelle que connaît son voisin aujourd’hui. 

À l’entame de son allocution, Mr El Ghassim Wane s’est dit satisfait de la qualité de l’accueil qui lui a été réservé par l’ambassadeur de Guinée au Mali. Il a ensuite remercié les soldats guinéens pour leur professionnalisme à Kidal, tout en comptant sur ce pays chantre du panafricanisme à aider le Mali à sortir de la crise.  

« Je suis très content de cette qualité d’accueil. Je suis nouvellement venu au Mali. Mais vous savez, quand le feu brûle  la maison de ton voisin, il faut l’aider à l’éteindre. La crise qui est au Mali aujourd’hui n’a pas une solution militaire, c’est un problème politique, donc une solution politique.  Je remercie la Guinée, les soldats guinéens. Je les ai vus à Kidal lors de ma visite là-bas. Il faut voir le professionnalisme des soldats guinéens. Mais je sais que beaucoup de réformes ont été faites au niveau national. Le Mali doit organiser une élection, il faut l’aider à l’organiser à date. Sur ce, je compte sur la Guinée à aider le Mali à éteindre le feu. Je dois aller en Guinée, rencontrer l’autorité guinéenne pour la sortie de crise au Mali. », a dit le Mauritanien El-Ghassim Wane. 

En réponse, l’ambassadeur se dit satisfait pour la confiance placée par le diplomate onusien en son pays.

« Nous sommes également satisfait de votre visite. Vous savez, il y a deux problèmes au Mali. Il faut savoir faire la part des choses.  Le problème qui est au Nord, est différent de celui qui est au Centre. Le problème au centre, c’est un problème communautaire entre les éleveurs et les agriculteurs. Pour ce qui est des élections présidentielles prochaines, il faut plutôt aider ce pays à recouvrer la totalité de son territoire. Est-ce qu’une élection présidentielle organisée au Mali pendant que ce pays ne recouvre pas le 1/3 de son territoire, sera inclusive ? Nous les Guinéens, nous sommes condamnés à aider nos voisins, surtout le Mali. Tout ce qui affecte ce pays affecte la Guinée. », a déclaré le général Fodé Keïta. 

Dr Saïba Camara, le conseiller politique de l’ambassadeur, a dit au représentant onusien de chercher plutôt les causes réelles des multiples coups d’État dans ce pays. S’il parvient à trouver la réponse, il trouvera la solution à la crise malienne. 

À noter que M. Wane succède au Tchadien Annadif Khatir Mahamat Saleh, avec 25 années d’expérience dans la prévention des conflits, la médiation et le maintien de la paix, après avoir été chef d’état-major et Conseiller en chef du Président de la Commission de l’Union africaine (UA) de 2017 à 2019 et sous-secrétaire général des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix de 2016 à 2017.

Moussa Oulen Traoré 

00223 91 89 56 37 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.