Mali : le consul honoraire de Guinée à la tête d’une délégation pour des condoléances dans deux villages…

Print Friendly, PDF & Email

En tant que secrétaire général de la jeunesse du RPG arc-en-ciel et aussi le consul de la Guinée au Mali, Namory Magassouba s’est fait accompagner des cadres de son parti pour présenter ses condoléances à la communauté du village mandingue de Kaaba suite à la disparition de deux cadres du RPG Arc-en-ciel.

Cette délégation était composée de N’Faly Kaba, secrétaire politique, Ibrahima Traoré, Sayon Kéita, Lamine Kéita, Ibrahima Kouyaté tous membres de la section du parti au pouvoir avec à sa tête le consul Namory Magassouba. Après 80 km de route, ladite délégation a été accueillie dans la plus grande considération par la famille éplorée. Le porte-parole de la délégation de Bamako, le griot Kouyaté dira pour la circonstance : « Aujourd’hui, nous sommes tristes, plus tristes que jamais. L’homme qui est parti aujourd’hui, il s’agit bien de Kaba Dagnon, il a tout fait pour ce parti ici. Celui qui faisait tout pour nous, quand vous entendez Kangaba, quand vous voyez qu’on a beaucoup de score ici, c’était le vieux Kaba Dagnon qui est parti comme ça. C’est pourquoi, l’ambassadeur pouvait venir, mais il s’est fait remplacer par le consul Namory Magassouba, pour présenter les condoléances du Président de la République, le Professeur Alpha Condé, pour le service que Monsieur Dagnon a rendu au parti. Le Président ne connait pas tout le monde, mais nous qui combattons ensemble, on se connait, on connaît qui a fait quoi dans ce parti. On ne finira jamais de pleurer la disparition du vieux Kaba Dagnon. Comme la tradition le veut bien, le consul Namory Magassouba et sa suite ont pu trouver 9 noix de cola, un sac de riz et une somme d’argent pour la famille. On pouvait faire mieux que ça. Si on pouvait, on allait le réveiller mais l’homme est incapable. Que la terre lui soit légère, que Dieu lui accorde son paradis céleste. » 

Satisfait du geste mais aussi du déplacement d’une délégation conduite par une autorité guinéenne, la famille éplorée se dit satisfaite et prête à continuer l’œuvre de son père au nom du parti au pouvoir.

En prenant la parole, le porteur de voix au nom de la famille éprouvée dira en ces termes : « Nous savons maintenant que nous ne nous battons pas pour rien. Nous savons maintenant que tous les politiciens ne sont pas malhonnêtes. Ce parti est un parti de reconnaissance. Une telle délégation se déplace pour venir ici à Kaaba, même si vous veniez les mains vides, votre déplacement nous honore et nous grandis. On fera désormais de notre mieux pour ce parti. Vous êtes venus dans de bonnes conditions, nous vous souhaitons de même pour le retour au nom d’Allah. Que Dieu veille sur vous, guide vos pas et vous protège sur le chemin du retour. » 

Après Kaaba, la délégation s’est rendue à Somonobougou, village situé à 1 km de Kaaba. Là, la délégation a salué la mémoire du vieux Sogoré. De son vivant, l’homme a tout fait pour le parti. Pour la circonstance, la somme de 10.000 Fcfa a été remise à la famille éprouvée.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali) 

00223 91895637

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.