Mariko conseille Alpha Condé de ne ”pas suivre Ouattara et Macky pour trimbaler le peuple malien’’

Print Friendly, PDF & Email

Après le coup d’État intervenu au Mali le 18 octobre 2020, le président du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI en abrégé) a accordé un entretien à Mediaguinee sur la situation politique dans son pays. Dr. Oumar Mariko n’est pas passé par quatre chemins. 

« Ce que je peux dire au grand-frère Alpha Condé. Il doit faire beaucoup attention. Il ne faut pas qu’il suive les Ouattara et Macky Sall pour trimbaler le peuple malien. Ils (Ouattara et Macky Sall ndlr) ne suivent que ce qu’a dit le petit Macron. Déjà Alpha Condé a une mauvaise image dans cette crise. Il est temps pour lui de réparer et de se familiariser avec le peuple malien. Sékou Touré a toujours dit que le Mali et la Guinée sont deux poumons d’un même corps. Et si une partie du poumon gauche ou droit est malade, c’est que l’autre aura des problèmes aussi. Alpha condé peut rattraper ses erreurs commises au Mali en étant avec le peuple et non une seule personne. Y a beaucoup de personnes dans les rangs politiques qui peuvent être à son service comme IBK, mais qu’il soit de leur côté, et si le pouvoir tombe dans les mains de ses adversaires politiques ici, alors c’est lui qui l’a cherché. Il a la plus forte communauté ici, il doit penser à ses compatriotes qui sont là. La France a toujours voulu que le Mali et la Guinée ne soient pas développés, elle (la France) a sacrifié les deux pays au détriment de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, faisant des deux pays, une industrie. Et le Mali et la Guinée ne produisent que des mains d’œuvre. Donc si Alpha suit les gouverneurs français-là, c’est fini pour lui au Mali », dira l’opposant malien. 

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali)

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.