Malick Sankhon salue la lutte efficace menée par le président Alpha Condé contre le COVID-19

Print Friendly, PDF & Email

Dans une interview réalisée ce mercredi 15 avril, M. Malick Sankhon (DG de la CNSS) a donné ses impressions sur la gestion efficace du COVID-19 par le président Alpha condé, il a également exprimé sa préoccupation face à l’insouciance de ses compatriotes auxquels il a recommandé d’observer les mesures préventives et les gestes barrières préconisés par le gouvernement.

Question: M. Malick Sankhon, le monde est aujourd’hui confronté à une pandémie qui fait des ravages, quelle appréciation faites-vous de la lutte contre le COVID-19 en République de Guinée ?

Malick Sankhon : en toute honnêteté, je suis satisfait de la réaction de nos autorités compétentes, et surtout de la démarche de S.E.M Alpha condé et de son premier ministre. Nous avons vu que le président de la République en tant que père de la nation, a pris à bras le corps cette pandémie, il nous prodigue des conseils, il réagit en tant que chef de la nation et en tant que chef de famille, je suis très satisfait de son empathie à l’égard de son peuple.

Je félicite aussi le premier ministre, car les mesures qu’il a prises au nom du président de la République vont dans le bon sens. Je pense que si nous respectons réellement l’orientation ainsi que les décisions prises par le président de la République et son gouvernement, je crois que notre pays s’en sortira. Seule la discipline peut nous aider à surmonter l’épreuve que nous sommes tous entrain de vivre.

Q : pensez-vous que la population observe réellement les directives données par l’ANSS et le président de la République ?

Malick Sankhon : je ne suis honnêtement pas satisfait de la réaction de nos populations, particulièrement celles de Conakry . Je crois qu’on n’a pas encore pris conscience de la gravité de cette pandémie. C’est la raison pour laquelle, nous insisterons auprès de nos autorités pour qu’il n’y ait aucune complaisance quant à l’application stricte des mesures et des sanctions envisagées. Il faut que chacun comprenne que son salut ainsi que celui de son entourage dépend de son comportement individuel qui se doit d’être responsable. Par ailleurs, les dispositions qui sont annoncées doivent être appliquées rigoureusement.

Q : quelles sont les mesures que vous avez adoptées pour préserver les cadres et le personnel de la CNSS de toute contamination ?

Malick Sankhon : cela fait presque un mois que nous avons pris des mesures drastiques pour faire respecter les mesures d’hygiène ainsi que les gestes barrières, vous constaterez les points de contrôle au niveau desquels nous prenons les adresses et contacts des quelques rares visiteurs, ces coordonnées pourraient servir de repères en cas de nécessité.

À la CNSS, le port du masque est obligatoire, la distance des 1 mètre est respectée en toute circonstance, les employés dont la présence n’est pas nécessaire sont mis en congé technique. C’est de notre responsabilité de protéger la vie de nos travailleurs, par conséquent, nous respectons les mêmes mesures rigoureuses lorsque nous payons les retraités. Nous ne blaguons pas avec les mesures envisagées par le gouvernement et nous prenons au sérieux la gravité de la pandémie qui sévit actuellement.

Q: quel est le message que vous avez à lancer à l’endroit de vos compatriotes ?

Malick Sankhon : il est vrai que toutes les dispositions sont prises sur le plan médical, toutes les règles ont été édictées en matière de prévention, mais je pense que nous devons nous remettre en cause et nous repentir. Il ya un exemple qui me frappe, c’est la contamination de 50 éléments du porte-avions Charles de Gaulle, ceux-ci n’ont pourtant pas été en contact avec les gens de la terre ferme durant deux mois.

Nous devons nous repentir, cette pandémie nous prouve que nous ne sommes que des invités sur terre et que nous ne sommes pas les maîtres. Continuons à semer les bonnes actions et à cultiver l’amour entre nous, Dieu nous accordera ainsi sa clémence.

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.