Mamou : 3 blessés graves et 20 millions fg emportés dans deux attaques, à Tamagaly

Print Friendly, PDF & Email

Dans la nuit du samedi à dimanche 3 janvier, ce sont deux véhicules de transport en commun qui ont été attaqués par des coupeurs de route. Ces attaques ont eu lieu entre Mamou et Linsan. Le bilan fait état de plusieurs blessés et plus de 20 millions de nos francs emportés par les présumés bandits. Une situation qui ne laisse pas indifférent Mamadouba Banks Camara, chargé des conflits et négociation à la CNTG de Labé.

« La première voiture, c’est un minibus en provenance de Dougountounny dans la préfecture de Mali qui partait pour Conakry. La seconde, c’est un taxi qui quittait Conakry en partance pour Labé. Le chauffeur est originaire de Dionfo. Arrivés à Tamagaly, les coupeurs de route ont on ouvert le feu sur les pneus. Selon le chauffeur, les malfrats ont pris avec eux plus de 20 millions. De son côté, le conducteur du minibus nous a confirmé qu’ils sont au total trois blessés par balles. Toutes les victimes ont été transportées à l’hôpital de Linsan », affirme Mamadouba Banks Camara, chargé des conflits et négociation à la CNTG de Labé. Il n’a pas manqué d’accuser le gouvernement de négliger le secteur du transport assailli par plusieurs cas d’attaques depuis des années sans que les coupables ne soient inquiétés. 

A noter qu’en 2020, au moins 32 attaques ont été perpétrées contre les chauffeurs à Mamou et ses environs et au moins 17 morts ont été dénombrés.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.