Mamou : appel à manifester du FNDC partiellement suivi

Print Friendly, PDF & Email

Selon nos constats, ce lundi 26 octobre, magasins, boutiques, gares routières, sont pour la plupart restés fermés à Mamou, ville de la Moyenne située au centre du pays. Les banques, stations-services et l’hôpital régional offrent quant à eux des services minimums. Les marchés à condiments, connaissent une affluence. Tous les barrages érigés par les manifestants pendant la crise post-électorale, ont été dégagés par les services de sécurité.

Dans certains carrefours des quartiers de Tambassa, Pétel, Almamya, Madina Scierie on aperçoit des pickups des forces de défense et de sécurité remplis d’agents, armes à la main, prêts à intervenir. Les quelques rares personnes qui sont dans la rue le font par strict nécessité, les tirs ont cessé.

Un commerçant rencontré et qui a préféré garder l’anonymat confie :”nous n’allons pas ouvrir nos boutiques jusqu’à nouvel ordre, pour protester contre la victoire d’Alpha Condé. Ceux qui l’ont fait n’ont pas respecté notre convention, mais les jours à venir nous allons les ramener à la raison.”

Pour cette journée, un calme précaire règne dans la ville de Mamou.

Ousmane Loppe Barry, correspondant à Mamou

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.