Mamou: deux ressortissants assurent le petit déjeuner aux candidats pendant les trois jours de l’examen 

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion du démarrage de l’examen d’entrée en 7ème année session 2022, les bons Samaritains font parler leurs cœurs.

Deux jeunes ressortissants de Mamou [Macka Bah, ex-président de la communauté guinéenne aux USA et ses amis] qui ont étudié à l’école primaire Centre 1 aujourd’hui appelé Elhadj Boubacar Biro Diallo ont pris en charge pendant les trois jours d’examen, le petit déjeuner de tous les candidats.

Les secrétaires, surveillants, l’agent de santé et celui de la sécurité sont également pris en charge. 

La remise de ce don a été faite hier lundi matin 06 juin 2022 à 09h à l’école primaire Elhadj Boubacar Biro Diallo de Mamou en face de la résidence du préfet. 

Il s’agit de Boubacar Sidiki Diallo qui fut premier au bac en République de Guinée et de Amadou Sow dit Bessia tous vivant aux Etats-Unis. Après avoir réussi dans leur parcours universitaire, ils pensent à la future génération. La remise a été faite par le délégué de l’école en présence du représentant des donateurs. Pour Elhadj Bachir Keira Baldé, ce geste est plus que salutaire. « Il s’agit d’un don effectué par deux  jeunes ressortissants de Mamou qui ont fait l’école primaire au centre 1 qui s’appelle maintenant Elhadj Boubacar Biro Diallo. Deux jeunes qui ont fait l’école primaire ici, le collège, le lycée et l’université en Guinée. Après, ils sont allés aux Etats-Unis parfaire leurs études. Là-bas aussi, ils font la fierté de notre pays. Ils font la fierté de la Guinée, ils font la fierté de l’Afrique. Il s’agit de  Boubacar Sidiki Diallo qui fut premier au bac en République de Guinée et de Amadou Sow dit Bessia. En reconnaissance à la patrie, en reconnaissance à l’école où ils ont été moulés, formés, en reconnaissance à leurs formateurs, ils ont jugé utile de faire un geste aux enfants candidats session 2022, en leur donnant le petit déjeuner, à savoir: un sandiwch accompagné d’un sachet d’eau. Pour les candidats et candidates, les surveillants, les secrétaires, le délégué, l’agent de santé et l’agent de sécurité », explique Elhadj Bachir Keira Baldé, professeur à la retraite. 

En plus, il ajoute qu’il a un sentiment de satisfaction par rapport à cet acte de reconnaissance de ces jeunes. 

« C’est un sentiment de joie, un sentiment de satisfaction morale. Et je suis heureux d’apprendre que des dignes fils de ce pays qui ont quitté le pays sont allés loin. Je suis heureux d’apprendre qu’ils pensent à la Guinée », ajoute Elhadj Bachir Keira Baldé. 

Récipiendaires du don, quelques élèves ont aussi affiché leur joie. C’est le cas de Hassanatou Barry, l’une des candidates. 

« Je suis très contente de ce don. Je remercie les personnes qui nous ont donné ce don », dit cette fille candidate.  Même réaction chez Oumar Bangoura.  « Je remercie ceux qui ont pensé à nous. Parce qu’on nous a dit que durant trois jours, ils vont nous donner de la nourriture. C’est une grande chose ça. Nous les remercions », confie cet élève. 

Le délégué du centre 1 n’a pas voulu commenter cet acte humanitaire. Il remercie et bénit juste pour les donateurs.

A noter que cette deuxième année, c’est en tout plus de 1800 écoliers et leurs maîtres qui ont bénéficié du repas gratuit offert par Macka Bah, ex-président de la communauté guinéenne aux USA et ses amis.

Jacques Kamano, correspondant à Mamou

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.