Mamou : la population prendrait les mesures d’allègement du transport sous l’angle d’une campagne présidentielle

Print Friendly, PDF & Email

Dans la journée de ce mercredi 23 septembre 2020, partout dans les lieux de rencontre, le prix du transport est à l’ordre du jour. La population se pose la question de savoir si ce prix va revenir aux tarifs d’avant Covid 19.

Le syndicat des transporteurs serait à pied d’œuvre pour voir ce qu’il y a lieu de faire par rapport à la situation actuelle du transport. Le secrétaire général du syndicat USTG, dira : « Pour le moment, nous sommes en train de réparer nos véhicules qui étaient en circulation et faire revenir dans le parc les voitures garées à domicile parce que sous peu la circulation va recommencer. Nous attendons, les directives de notre hiérarchie pour appliquer ce qui sera convenu de faire. »

Des passagers qui ont gardé l’anonymat, s’inquiètent de l’applicabilité du communiqué de la présidence sous prétexte d’une campagne électorale.

Maître Ibrahima Sylla, conducteur sur la nationale Mamou – Labé, laisse entendre : « Les routes sont dégradées. A chaque voyage, je suis obligé d’envoyer ma voiture au garage presque tout l’argent que je gagne est utilisé pour la réparation de la voiture. Je prie le gouvernement de réparer la route Mamou-Labé. »

Ousmane Loppe Barry, correspondant à Mamou

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.