Mamou : les fils de Kègnèkö se mettent en association pour défendre les intérêts de leur sous-préfecture

Print Friendly, PDF & Email

Dans le but d’unir les filles et fils de la sous-préfecture de Kègnèkö, préfecture de Mamou, plus de cent personnes se sont mobilisées ce dimanche 20 septembre 2020, au quartier Wanindara dans la commune de Ratoma, pour lancer les couleurs de leur structure dénommée ‘’Kègnèkö mon beau village’’.

A travers cette plateforme, les ressortissants comptent désormais diriger les destinées de leur sous-préfecture, en réalisant des infrastructures de base pour l’intérêt des habitants de cette zone de la Moyenne Guinée.       

Dans son discours, Yaya Barry, vice-président du conseil d’administration de cette association, a indiqué que « L’objectif de cette association est de réunir toutes les forces vives de la sous-préfecture afin d’élaborer ensemble, un plan réaliste et réalisable. C’est pourquoi, les statut et règlement intérieur ont été rédigés, un bureau du conseil d’administration a été mis en place, un bureau exécutif nommé, des commissions créées pour une synergie d’actions en vue d’atteindre les objectifs de cette structure. » Ajoutant : « L’éducation, l’agriculture, l’élevage, la protection de l’environnement, la protection de l’enfant et de la gent féminine, la construction des postes de santé dans les villages les plus reculés, sont entre autres les objectifs de Kègnèkö mon beau village. » 

De son côté, Ibrahima Mothéma Barry, directeur exécutif du bureau a, quant à lui, dénoncé le manque d’attention dont sont victimes les habitants de cette sous-préfecture. D’où l’appel à l’union et à la solidarité entre les fils et filles de Kègnèkö.   

« En effet, malgré le grand nombre de ressortissants de Kègnèkö, malgré le fait que la plupart de ses ressortissants ont réussi, mais la sous-préfecture de Kègnèkö est l’une des dernières en République de Guinée, oubliée par l’Etat mais surtout oubliée par ses propres fils. L’initiative d’avoir une association pour le développement de Kègnèkö, une association dans laquelle sont représentés tous les 23 secteurs de Kègnèkö, voit le jour… », dit-il.

La sous-préfecture de Kègnèkö est située à 55 km du chef-lieu de Mamou. Elle est limitée à l’Est par la sous-préfecture de Saramoussaya, à l’Ouest par Dounet, au Nord par Timbo et au Sud par Ourékaba. Elle est arrosée par le fleuve Bafing, la rivière Tigué, le fleuve Kaba, entre autre. Cette sous-préfecture était jadis traversée par le chemin de fer Conakry – Niger. Et, elle s’appelait autrefois Beauvois.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.