Mamou : les journalistes bénéficient d’une maison de la presse

Print Friendly, PDF & Email

A l’instar des autres régions administratives du pays, les journalistes de la région de Mamou bénéficient d’une maison. C’est un bâtiment composé de quatre (4) bureaux situé dans le quartier Poudrière, en face de l’hôpital régional de Mamou.

La remise des clés a eu lieu ce lundi 20 juin 2022 en présence du représentant du gouverneur, du préfet, de la directrice régionale de l’information et de la communication de la Moyenne Guinée.

Longtemps attendue, la maison de la presse de Mamou est désormais obtenue par les journalistes de la ville carrefour. Pour cette cérémonie de remise officielle des clés, toutes les radios rurales de la région naturelle de la Moyenne Guinée étaient représentées.

Prenant la parole, la Directrice de l’information et de la communication pour la région a remercié les autorités avant de s’engager à en faire bon usage.

« Permettez- moi au nom de Madame la Ministre de l’Information et de la Communication, de rendre un vibrant hommage, au Président de la République et au gouvernement de la transition qui ne ménagent aucun effort, aucun sacrifice pour donner un souffle nouveau à  ce secteur névralgique du pays qui est la presse »,dira-t-elle.

Présent à la cérémonie, le préfet de Mamou, le colonel Mamady Diallo montré la volonté du chef de la transition guinéenne à aider la presse dans son travail.

« Si on se rassemble aujourd’hui, c’est bien grâce au leadership et aux efforts inlassables du Colonel Mamadi Doumbouya, Président du CNRD, Président de la Transition, chef de l’Etat, chef Suprême des Armées, en faveur d’une presse libre et indépendante. Cette vision a abouti à la création et à l’implantation des maisons de la presse dans les quatre régions naturelles du pays dont la nôtre. Une approche innovatrice qui traduit la volonté du gouvernement de la transition de restructurer et de restaurer I’autorité de l’Etat à travers la presse qui joue  un rôle important dans l’information, la sensibilisation des populations, bref le développement », lance le colonel Mamady Diallo.

Les journalistes bénéficiaires de cette infrastructure se sont réjouis et ont réaffirmé leur volonté à accompagner la transition mais et surtout à travail dans toute impartialité. « Nous nous engageons à en faire bon usage de ce bijoux précieux qui dans le passé n’était qu’un rêve pour nous. Sans abuser de
vos instants, nous réitérons notre totale satisfaction pour le combat que vous avez eu à mener pour la concrétisation de cette action qui est pour nous l’une des meilleures. Pour finir, nous comptons entièrement sur vous madame la directrice régionale pour encore plus de soutien et d’accompagnement du département en charge de l’information et de la communication dont vous êtes la représentante de Mamou et Labé. Par la même occasion, nous vous promettons d’être à votre entière disposition pour tout besoin ainsi que de vous accompagner par tous les moyens légaux pour la réussite de votre mission »,
a évoqué Alpha Oumar Sylla, correspondant de AGP pour la ville de Mamou qui a porté la voix des journalistes.

A signaler que cette maison n’est pour l’instant pas équipée. Les journalistes ont formulé les doléances afin que la désormais maison de la presse soit équipée.

Jacques Kamano

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.