Mamou : les opérations d’assainissement largement boudées par les civils

Comme institué le 23 juillet dernier par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, ce premier samedi du mois d’août a servi à l’assainissement dans la commune urbaine de Mamou. La cérémonie de lancement de cette opération au compte de ce premier mois a démarré à la devanture de la mairie de Mamou. Elle a été présidée par le préfet, le colonel Mamady Diallo. Plusieurs autorités ont pris part à cette journée d’assainissement, notamment celles du gouvernorat, de la préfecture, de la mairie mais et surtout les forces de défense et de sécurité qui sont venues en grand nombre.

Dans sa communication devant la presse réunie à cet effet, le préfet de Mamou a laissé entendre que l’activité s’inscrit dans le cadre de l’initiative présidentielle.

« Mon sentiment c’est un sentiment de satisfaction parce que l’assainissement, c’est pour donner un environnement très propre à une population très saine. Nous avons reçu l’instruction du président de la République à travers le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation de faire de tous les premiers samedis une journée d’assainissement. Donc c’est pour répondre à cet appel que nous sommes là », soutient le colonel Mamady Diallo,  préfet de Mamou.

S’il y a une forte corporation qui a répondu à cet appel du président de la transition, c’est bien sûr l’armée. Le lieutenant-colonel Fodé Daouda Fofana, commandant du bataillon autonome de Mamou rassure que les hommes d’armes sont sortis pour respecter la consigne de l’assainissement donnée.

« Mes sentiments sont bons dans la mesure où le chef suprême des armées, en la personne du colonel Mamadi Doumbouya a dit que tous les premiers samedis des mois, c’est l’assainissement général », a-t-il expliqué.

Premier citoyen de Mamou, le maire, par la voix de Alpha Saliou Diallo, chargé du cadre de vie et de l’assainissement à la commune, a également remercié les initiateurs de l’activité, tout en invitant la population à s’imprégner de ce bon comportement.

« On est content pour ceux qui l’ont initié. On est content aussi pour la population de Mamou. On les prie de savoir que cette ville n’appartient pas qu’aux militaires. Tout le monde est égal dans cette ville. Quand quelqu’un lave ton dos, toi même lave ton ventre. Je les invite à faire en sorte que la ville de Mamou soit propre », a invité Monsieur Alpha Saliou Diallo, chargé du cadre de vie et de l’assainissement.

Cette opération d’assainissement a  démarré à la commune urbaine de Mamou en traversant le tribunal de première instance de Mamou avant d’être clôturée à la préfecture.

Les citoyens n’ont pas pris part à cette activité en grand nombre.

Jacques Kamano

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.