Mamou: une femme se suicide à cause « d’un problème d’argent », à Thiewgol

Une femme du nom de Rouguiatou Diallo s’est suicidée dans le quartier Thiewgol, secteur Dar-es-salam dans la commune urbaine de Mamou. C’est un suicide qui s’est passé dans la nuit d’hier  mardi. Selon les propos recuillies par notre correspondant qui s’est rendu sur les lieux, la pauvre dame ne souffrait d’aucune maladie. Elle avait un problème d’argent avec sa fille qui est mariée en Gambie. Pour cette situation, elle se serait rendue chez un  marabout à Soya pour savoir qui aurait pris l’argent. Il s’avère que sa fille était la personne qui a pris cet argent. Mécontente de cette nouvelle, elle a préféré mettre fin à sa vie en se pendant.

C’est du moins les informations reçues de sources sûres par les proches de la victime.

« C’est hier à 22h50 que mon fils m’a appelé que son ami l’a ‘informé qu’une femme s’est suicidée à Loppet. J’ai demandé pour quelles raisons, on m’a dit rien. Au moment où je m’y rendais, on m’a envoyé une personne pour m’appeler. Je lui ai demandé, il m’a dit qu’on lui a envoyé pour m’informer.J’ai appelé le chef de quartier et j’ai appelé aussi à la gendarmerie et à la police. Après moi je suis venu au lieu du drame.On a trouvé effectivement qu’elle s’est suicidée. Elle a quitté chez elle pour aller dans cet endroit pour se pendre avec la cordre. On m’a dit qu’elle a des problèmes avec sa fille qui est mariée en Gambie. Il y a un problème d’argent entre elles. Ils sont allés chez un marabout à Soya. Ce dernier a prouvé que c’est sa fille qui est en Gambie qui a pris l’argent. Mais selon ce qu’on m’a dit, le problème était déjà fini. Depuis que sa maman a compris cela vers les 14h, elle s’est suicidée.

La gendarmerie s’est rendue sur le lieu aux environs de 0h. On est resté jusqu’à 2h, les gendarmes se sont retournés », témoigne le chef secteur de Dar-es-salam.

Le mari de la défunte, en larmes, est revenue sur les derniers échanges avec sa femme.

A l’en croire, il a laissé sa femme prête pour la prière au moment où lui il se rendait  à la mosquée. C’est au retour qu’il a appris la nouvelle.

« Ce problème, moi, je ne connais pas beaucoup de choses.Je l’ai laissée ici après l’ablution pour prier à 19h. Elle aussi elle a fait l’ablution. Moi je suis parti à la mosquée. Au retour, j’ai acheté du pain.J’ai demandé après elle, on m’a dit qu’elle est sortie. On s’est levé pour la chercher dans tout le quartier. C’est en ce moment qu’on l’a trouvée pendue. Moi c’est juste ça je connais. Que Dieu la pardonne » à dit Mody Amadou Diallo, le mari  de la défunte.

Dans la famille mortuaire,c’est la consternation totale qui se remarque.

Jacques Kamano

624 50 82 79 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.