Mamou : une fillette de 9 ans violée, son bourreau en fuite

La ville de Mamou continue d’enregistrer des cas de viol. Pas plus tard qu’hier mercredi 18 Janvier 2023, une fillette de neuf(9) ans a été violée par un jeune qui reste pour le moment invisible par les autorités dans le quartier Conserverie, dans la commune urbaine. 

Selon les informations recueillies auprès de la famille par notre correspondant, la fillette du nom de Djenabou Diallo, était avec les autres fillettes de la cour en train de faire rentrer les moutons, quand un jeune dont l’identité reste inconnue, est venu demander si Ibrahima Sory était présent.

Répondant à ce dernier que celui qu’il appelle est absent puisqu’il ne loge plus dans la cour, le présumé bourreau a appelé Djenabou Diallo de venir prendre du pain afin de remettre à Ibrahima Sory. 

En partance pour chercher ce pain, le jeune menace ainsi la fille et la violé. C’est du moins les informations données par sa mère que nous avons rencontrée. 

« Les enfants étaient partis sur la route lorsqu’on les a commissionnés. Quand ils sont revenus, ils sont rentrés dans la cour. Quand les enfants sont rentrés il(bourreau) est aussi rentré en appelant le nom de Ibrahima (qui loge dans la cour).Les enfants lui ont dit qu’Ibrahima Sory n’est plus là il a déménagé. Il dit que j’ai un colis ici pour lui. La fille qui était plus âgée a dit que moi je fais rentrer les moutons. Il a appelé cette fillette maintenant en disant viens je vais te remettre du pain pour Ibrahima Sory. La fille l’a suivi. Les autres filles sont venues après nous dire qu’un homme a appelé Djenabou de partir prendre le main mais on ne l’a pas revue d’abord. J’ai demandé qui ça? Elles m’ont répondu qu’elles ont l’habitude de voir le jeune mais elles ne connaissent pas son nom. C’est en ce moment on est sorti pour la chercher. Comme on ne l’avait pas vue, on est venu informer la police. Avant que les agents de la police n’arrivent on avait déjà retrouvé la fille mais elle était violée. Les services de l’OPROGEM nous ont promis qu’ils vont faire les enquêtes », explique Mme Hassanatou Diallo. 

Âgée de neuf(9), la fillette Djenabou Diallo n’a pas totalement oublié les moments où son bourreau l’a appelée. 

À l’en croire, son bourreau l’a appelée pour venir prendre du pain, qu’en cours de route, ce dernier l’a violée en la menaçant.

« Il nous a trouvés où nous étions partis prendre les moutons.Quand il est venu, nous tous nous étions arrêtés. Il m’a appelée pour me dire de venir prendre trois miches de pain pour remettre à Ibrahima Sory. Je suis partie avec lui jusqu’à un endroit derrière la cour, il est tombé sur moi pour me violer. Il m’a dit quand je crie,il va prendre le couteau me blesser et me mettre dans un fossé. C’est pourquoi je ne pouvais pas crier. Il avait aussi attaché ma bouche avec un mouchoir », a raconté Djenabou Diallo,  âgée de neuf ans. 

Inconsolable depuis qu’elle a appris cette triste nouvelle, Hassanatou Diallo, mère de la fillette, plaide les autorités pour que lumière soit faite. 

« Ils n’ont qu’à nous aider, parce que ce jeune si on le voyait hier les jeunes allaient le tuer. La cour où il a violé ma fille les jeunes voulaient la brûler. Mais il y a un jeune chez nous qui a fait une intervention pour les calmer. Ma fille à neuf (9) ans. Les enfants aussi disent que s’ils voient le jeune ils peuvent le reconnaitre. Nous demandons vraiment aux autorités de nous aider », invite Hassanatou Diallo.

Jacques Kamano                                                                                     

624 50 82 79 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.