Mandiana : des conflits autour d’un site d’orpaillage à la frontière guinéo-malienne ont fait 5 morts côté guinéen

Print Friendly, PDF & Email

De violents affrontements sont survenus dans la matinée du lundi 27 novembre dernier entre les habitants de Kantédou-Balandou dans la sous-préfecture de Dialakoro, préfecture de Mandiana (Guinée) et des habitants de Gnaoulénni dans le cercle de Kangaba (Mali).

Selon Massama Kanté, président de district de Kantédou-Balandou, joint au téléphone par la rédaction de Mediaguinee, les heurts de la première journée ont fait 3 blessés dont un grave du côté guinéen sans préciser le bilan du coté malien.

Poursuivant, le président  de district de Kantédou-Balandou  précise que les affrontements de ce lundi 27 novembre ont eu lieu à Djoungoulafouga, un site d’orpaillage situé entre Kantédou-Balandou et Gnaoulénni et auraient coûté la vie à 5 personnes (côté guinéen) dont 3 sur place et les deux autres -dont un a succombé de ses blessures à mi-chemin et le second à l’hôpital préfectoral de Siguiri-et 6 blessés graves dont 4 hospitalisés à l’hôpital régional de Kankan.

Du côté du Mali, on parle d’un bilan beaucoup plus lourd qui serait de 7 morts.

Selon notre source, le calme précaire serait revenu dans la cité au moment où nous mettions en ligne cette dépêche. Mais un regain de violences dans les jours à venir est à craindre.

Nous y reviendrons !

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

+224 622160720

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.