Mandiana : un conflit domanial fait un mort par machette à Saladou

Print Friendly, PDF & Email

La sous-préfecture de Saladou située à 85 km de Mandiana a été le théâtre d’un conflit domanial entre deux districts Yaraoulenna et Koudala. D’après nos informations, les belligérants se sont affrontés avec des machettes et des haches.

C’est à 14h ce dimanche 28 juin que ces deux districts se sont attaqués en pleine brousse à cause d’une terre cultivable que chacun se proclame propriétaire. Un conflit qui perdure depuis 3 ans.

Joint au téléphone, le sous-préfet commandant Sayon Mara, explique : « C’est dans l’après-midi que nous avons été informés de ce conflit. Immédiatement, j’ai appelé le maire Monsieur Amara Doumbouya qui avait retiré l’affaire à la justice pour gérer en communauté chez le doyen de la contrée de Djanna pour la première fois quand il se sont affrontés. Ensemble, nous sommes partis trouver les jeunes de Yaraoulenna qui ont arrêtés et conduit au village 4 personnes de Koudala. On s’est battus jusqu’à ce que ces jeunes soient mis à la disposition de la gendarmerie. Nous avons constaté aussi 3 personnes portées disparues qui ont été recherchées par nos forces de sécurité et toutes retrouvées ce soir. Mais les 2 de Yaraoulenna ont été retrouvés vivants, le 3è qui était à Koudala du nom de Mélé Diallo a été retrouvé mort suite à ses blessures à la machette et hache. J’ai appelé ma hiérarchie pour suivre les instructions. »

Mamady Idozi Keita, correspondant à Mandiana

+224624939818

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.