Manif dans le Grand Conakry : le fndc « dissous » dresse un bilan de trois morts et des blessés

Le sang a de nouveau coulé jeudi à Conakry, à l’appel du front national pour la défense de la Constitution (fndc) -entité dissoute par le pouvoir de Conakry. Un lourd bilan a été dressé : trois morts par balles, des blessés et des dégâts matériels importants…

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.