Manif du 28 juillet : le FNDC parle d’un mort par balle, des blessés et arrestations

Print Friendly, PDF & Email

Selon le FNDC, le sang a de nouveau coulé en Guinée. A l’en croire, la manifestation de ce jeudi 28 juillet dans le Grand Conakry à fait un mort par balle, des blessés et de nombreuses arrestations…
La mobilisation des forces répressives par le pouvoir dictatorial du CNRD et du gouvernement n’a pas empêché les citoyens épris de démocratie et de liberté de répondre à l’appel du FNDC et ses alliés.
Le FNDC déplore la mort, cet après-midi à Hamdallaye, d’un citoyen atteint par une balle, plusieurs blessés par balles réelles et de nombreuses arrestations.

Le FNDC s’incline devant cette victime souhaite prompt rétablissement aux blessés.
Le peuple de Guinée a exprimé son souhait de vivre dans une société juste, libre et respectueuse des droits de l’homme.
C’est pourquoi à la brutalité et aux violences du CNRD et son gouvernement, les citoyens prodémocratie ont opposé la force de la conviction. Au gangstérisme des ennemis de la paix et de la démocratie, les guinéen.nes ont exprimé leur envie de liberté et de justice.
Aujourd’hui, comme par le passé, le bruit des bottes ne suffira pas à freiner l’élan démocratique des citoyens dont le seul péché est d’exiger un dialogue franc et une gouvernance transparence.
Un pouvoir illégal et illégitime a pris en otage l’avenir de tout un peuple. Pour cette fois encore, Il se joue une lutte historique entre la démocratie et la dictature.
Nous devons être des acteurs de cette histoire en choisissant clairement et sans compromis notre camp, celui de la démocratie.
Le CNRD et ses relais (CNT et gouvernement) ont exprimé en presque un an maintenant leur choix, celui de la continuité dans la criminalité politique et le banditisme d’État.
Une fois de plus, le FNDC réitère l’ensemble de ses revendications légitimes et exige la mise en place d’un cadre de dialogue sous la supervision du médiateur de la CEDEAO assisté du G5 et réunissant le CNRD et les acteurs des partis politiques et de la société civile qui ont des revendications.
Conscient de cet enjeu historique et des sacrifices qu’il implique, le FNDC remercie les militants et sympathisants prodémocratie et par la même occasion invite le peuple de Guinée à la poursuite des manifestations pacifiques et citoyennes le Jeudi 04 août 2022 sur toute l’étendue du territoire national dans le strict respect du Guide du manifestant car, ce n’est que par la constance dans la lutte que nous épargnerons notre pays d’une nouvelle dictature
Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !
Conakry, le 28 juillet 2022

La coordination nationale

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.