Manif du FNDC : ‘’permettre à cette entité illégale et illégitime de manifester, c’est favoriser l’instauration de l’anarchie dans le pays’’ (Aly Kaba)

Print Friendly, PDF & Email

Joint par Mediaguinee après l’annonce de la reprise des manifestations de rue par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), le président de la Majorité présidentielle, Honorable Aly Kaba a déclaré lundi que cette manifestation projetée pour le 8 juillet prochain doit être perçue comme une menace de déstabilisation de la République.

Selon lui, ‘’le fndc s’était fixé pour objectif d’empêcher à tout prix, l’adoption d’une nouvelle constitution et ne reconnaître que celle du 07 Mai 2010 (élaboré et adopté, sous l’égide de la junte militaire pendant la transition). Maintenant que le peuple s’est doté de façon souveraine d’une constitution (répondant à ses aspirations) le 22 Mars 2020, le fndc n’a plus de but d’exister”.

Ainsi, a-t-il insisté, “la manifestation projetée pour le 08 Juillet doit être perçue comme une menace de déstabilisation (en cette période de pandémie), un coup de force contre la République et ses Institutions. Permettre désormais à cette entité illégale et illégitime de manifester, c’est favoriser, l’instauration du désordre et de l’anarchie dans le pays. Aucun acte de désobéissance ne doit être autorisé”.  Invitant l’opposition en ces termes : ‘’rendez-vous à la table de dialogue, vivement OUI. Mais la rue, absolument NON”.

Elisa Camara 

+224654957322

 

2 Commentaires
  1. m 4 semaines il y a
    Repondre

    Je ne comprend pas les positions de certains leaders d’opinion en Guinée. La dernière fois, c’est ce même Monsieur qui était entrain d’inviter les autres au dialogue politique en vue de l’élection presidentielle de 2020 en Guinée. Aujourd’hui, c’est le même Monsieur avec un position de radicalisation qui qualifie le mouvement des autres d’illégal !!!! Comment alors peut-on sortir de cette crise politique qui impact tout les secteur sociaux en Guinée. L’école a été fermée bien avant le CoVID-19, nos enfants sont en retard par rapport à leurs congénaires des autres pays de la sous-région. Comment avec cette situation créee à dessein par les hommes politiques assurer l’éducation des enfants guinéens. Le transport est impacté aussi par ce que s’il y a mouvement politique, il y a chao dans le pays. Cela affecte tous les secteurs. Si vous êtes alors des vrais députés du peuple, cherchez à sortir de cette impasse et puis on continue de l’avant s’il vous plait.

  2. m 4 semaines il y a
    Repondre

    Je ne comprend pas les positions de certains leaders d’opinion en Guinée. La dernière fois, c’est ce même Monsieur qui était entrain d’inviter les autres au dialogue politique en vue de l’élection presidentielle de 2020 en Guinée. Aujourd’hui, c’est le même Monsieur avec une position de radicalisation qui qualifie le mouvement des autres d’illégal !!!! Comment alors peut-on sortir de cette crise politique qui impact tout les secteur sociaux en Guinée. L’école a été fermée bien avant le CoVID-19, nos enfants sont en retard par rapport à leurs congénaires des autres pays de la sous-région. Comment avec cette situation créee à dessein par les hommes politiques assurer l’éducation des enfants guinéens. Le transport est impacté aussi par ce que s’il y a mouvement politique, il y a chao dans le pays. Cela affecte tous les secteurs. Si vous êtes alors des vrais députés du peuple, cherchez à sortir de cette impasse et puis on continue de l’avant s’il vous plait.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.