Manif projetée par l’UFDG et l’ANAD : ‘’elle n’est ni opportune ni légale ’’(Makanéra)

Print Friendly, PDF & Email

Quelques heures après l’annonce par l’UFDG et l’ANAD d’une manifestation contre les arrestations des opposants et pour la vérité des urnes, l’ancien ministre de la communication et président du FND, Alhoussein Makanéra Kaké est monté au créneau. Il trouve la manif ‘’ inopportune et illégale’’. Il l’a dit lors d’un entretien qu’il a accordé ce jeudi aux médias, à Conakry.   

« La marche projetée par l’UFDG et l’ANAD, en toute honnêteté, je vous dirais que ce n’est ni opportun ni légal. Je suis démocrate, je me battrais contre vents et marées pour que tous les Guinéens puissent avoir la possibilité, non seulement d’exprimer leurs opinions, mais de marcher librement sur les voies et places publiques. Mais la différence entre la jungle et la société humaine, c’est la loi », dit-il. Soulignant également, qu’ « aujourd’hui, le droit de manifester est consacré par notre constitution, et encadré par d’autres lois. Si l’opposition est capable de se soumettre, moi je ne trouve pas d’inconvénient. Mais là où le bât blesse, c’est le fait d’organiser des manifestations pour mettre la pression sur la justice, pour libérer les gens qui sont supposés être en conflit avec la loi. Là, ça ne peut pas aller… On ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre. On veut avoir la démocratie et on veut lutter contre l’indépendance de la justice. Je dis à l’opposition, marcher d’accord, mais s’opposer à l’indépendance de la justice, non ! Si tel est le cas, leur marche n’est ni opportune, ni légale », a-t-il conclu.

Mohamed Cissé 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.