Manifestation à Siguiri : ‘’on m’accuse d’avoir manipulé…’’, dit Mamady Diawara du PTS

Print Friendly, PDF & Email

Après la forte mobilisation des jeunes pour réclamer le courant, l’eau et la route tout en s’opposant au 3ème mandat pour le président Alpha Condé, plusieurs cadres politiques natifs de Siguiri, fief traditionnel du RPG, ont été accusés d’avoir manipulé les jeunes à battre la pavé.

Face à ces accusations, le président du Parti du travail et de la solidarité (PTS) Mamady Diawara a brisé le silence après avoir assisté à une réunion avec “l’Union Mandingue”.

Joint au téléphone, il s’est exprimé en ces termes : « en ce qui concerne cette manifestation, les gens ont beaucoup parlé m’accusant que j’ai manipulé mais est-ce que c’est vrai ? Nous sommes tous là pour réparer mais comment réparer il faut dire la vérité. »

Dans le même sillage, l’Union Mandingue s’est inscrite en médiatrice sensibilisant les jeunes manifestants à réclamer leur droit mais dans la plus grande légalité.

« Nous, Union Mandingue, vous souhaitons un succès dans votre combat mais il ne faudrait pas que vous désobéissiez les sages. Comprenez que le droit de Siguiri est à réclamer mais avec la manière, nous ne voulons plus entendre maintenant là, il faut que ce soit clair », précise-t-elle par la voix de son porte-parole.

Poursuivant, notre interlocuteur dira : « j’ai créé mon parti pour conquérir le pouvoir mais pas une parade voilà. Chaque parti politique est à la conquête des militants, mais si les militants viennent vers toi tu ne peux pas les refuser. »

Selon nos informations, l’honorable Mamady Diawara aurait dit que le président Alpha Condé lui doit plusieurs milliards de francs guinéens.

A l’heure qu’il est, le gouvernement est dans le viseur des manifestants. Dans un délai de 15 jours, si rien n’est fait, ils disent qu’ils redescendront dans la rue.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.