Manifestation des femmes mareyeuses à Kaloum : ‘’c’est pour apporter notre soutien indéfectible au président Alpha Condé’’ (Yarie Touré)

Print Friendly, PDF & Email

Plusieurs femmes mareyeuses ont manifesté  ce mardi 27 mars 2018, dans la communede Kaloum. Détenant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ‘’la jeunesse de Kaloum s’engage pour la paix ; Vive la paix à Kaloum’’ ces femmes manifestantes étaient accompagnées par plusieurs jeunes leaders dont Kandet Bangoura, PDG de la société de pêche Maria Pêche.

Voulant se rendre au palais présidentiel, le groupe de manifestants a été bloqué dans son élan par les forces de l’ordre au niveau de la rentrée principal de l’hôtel Kaloum. Là, le ministre secrétaire général de la Présidence de la République, Youssouf Kiridi Bangoura s’est rendu pour écouter le message des manifestants.

Selon leur porte-parole, Yarie Touré, ‘’cette manifestation est une manière pour nous femmes mareyeuses et jeunes de Kaloum d’apporter notre soutient indéfectible au président Alpha Condé. Car, comme vous le savez, certains propos malveillants ont été tenus à l’endroit du Chef de l’Etat lors de la dernière manifestation liée à la grève des enseignants. Nous nous mobilisons aujourd’hui pour dire plus jamais ça à Kaloum et nous lui demandons pardon. Qu’il sache que nous sommes de cœur avec lui et qu’il peut compter sur la population de Kaloum’’, dira-t-elle entre autres.

Interrogé, le ministre secrétaire général de la Présidence de la République a mentionné : ‘’Les femmes mareyeuses de toutes les cinq communes de Conakry se sont mobilisées pour venir rendre visite au Chef de l’Etat de manière impromptue et lui présenter les excuses au nom de toute la population de Conakry. Le président Alpha Condé par ma voix a répondu que ce qui est important pour lui, c’est la paix en Guinée et l’entente entre tous les guinéens. Et qu’il retournait les excuses à ces femmes parce qu’elles ont été peinées ici et là par des manifestations dernières et qu’il s’ajoute à elles pour demander pardon à tous les guinéens, que nous préservions la paix et que nous travaillons dans l’esprit de construire un pays uni, un pays pacifique et un pays où l’économie marche beaucoup. Le président Alpha Condé est dans une série de concertations, de consultation et d’écoute des différentes catégories sociales. Bien sûr que ces femmes là font parties de ces catégories sociales…’’

Par Youssouf Keita, depuis Kaloum

  1. Rachid LY 2 ans il y a
    Repondre

    Ont-elles une autorisation?

  2. hadja Kane diallo 2 ans il y a
    Repondre

    elles sont chez elle à domicile dans l’île de tombo. Elles ne sont pas allées à bembeto cosa etc.. elles ne dérangent personne. même Sekou Touré les respectait plus que tout. que les femmes de ufdg marchent dans l’axe satanique personne ne les déranger à mais qu’elles n’aillent pas à kaloum.

  3. Rachid LY 2 ans il y a
    Repondre

    Donc, Madame, en Guinée, chacun doit manifester “chez lui” et rester chez lui. Ailleurs, c’est ce qu’on appelle la culture du bantoustan…

    • Sylla 2 ans il y a
      Repondre

      Elles ont surement eu une autorisation.
      Tu sais tu peux faire le tour de Kaloum en 30 mns. Donc surement que les autorites sont a cote’.
      Mais Kane Diallo t’a deja repondu que celles la ne lancent pas de pierre contre les forces de l’ordre. Ni ne “lancent” des injures contre les autorites.
      Donc pourquoi interdire leur manifestation?? Ca n’aurait pas de sense.

  4. Pecos 2 ans il y a
    Repondre

    Rachid Ly. Ces femmes ne sont pas violentes comme les femmes djihadistes de l’UFDG.
    Merci ma soeur Hadja Kane Diallo pour ta réponse.

  5. hadja Kane diallo 2 ans il y a
    Repondre

    Mr Ly je dirais même plus à kaloum surtout les femmes manifestent dans sans violence même fâchées. parfois les manifs sont ponctuées de chants et danses contrairement à la banlieues. J’ai vu récemment en banlieue des femmes jettent des objets sur 2 hommes assis par terre. les gens de kaloum sont accueillants et aiment la paix et vivre dans la joies même pauvres contrairement aux riches aigris.

  6. akafo amakè 2 ans il y a
    Repondre

    HAJA Kane diallo n’est pas une femme. mais plutôt un homme que je connaît dans mon quartier. il se d’aiguise en femme pour tromper. il est loin d’un Diallo

  7. Rachid LY 2 ans il y a
    Repondre

    Ma question se situe sur le strict plan de la légalité, les manifestations étant soumises, si je ne trompe, au régime d’autorisation. Que les manifestantes soient connues pour leur calme habituel ou leur caractère accueillant n’est pas un justificatif – même a priori – aux yeux de loi aux dispositions de laquelle tout le monde être soumis. De plus, nul ne peut préjuger de ce que fera une foule (remarquez que si ces femmes ne sont pas violentes, rien ne dit qu’elles ne peuvent être infiltrées par des loubards – ce qui arrive très souvent dans les manifestations en Guinée).
    Enfin, dire que les femmes de Kaloum n’insultent pas, c’est bien; mais, celles qui avaient assailli le portail de Sekoutoureyah lors de la manifestation pour la reprise des classes, tout le monde a entendu leurs injures. Cela peut être des infiltrées; ce qui ramène à ce que je disais plus haut : il n’est jamais facile de préjuger de ce que fera une foule.
    Salutations.

    Rachid LY

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!