Manifestation pacifique du FNDC : la CORED apporte son soutien

Réunie en plénière ce mercredi 15 juin 2022 à son siège à Dixinn Bora, la Convergence pour la Renaissance Démocratique (CORED) s’est prononcée via une déclaration sur les leçons à tirer des diverses communications adressées au CNRD et au gouvernement depuis le 14 septembre 2021, des échanges et conduite à tenir concernant la marche pacifique projetée par le FNDC le 23 juin 2022 et des divers.

Parlant du premier point à l’ordre du jour, la CORED déplore le silence du CNRD et du gouvernement vis-à-vis des mémorandums et déclarations qui leur ont été adressées.

« Elle déplore le silence que le CNRD et le gouvernement ont volontairement entretenu vis-à-vis de tous les mémorandums et déclarations à eux adressés, exprimant les propositions de la CORED sur la durée de la transition, le chronogramme, le cadre de dialogue, la désignation d’un médiateur de la CEDEAO et la participation des partenaires techniques et financiers. Il en est de même des violations récurrentes de la charte de la transition par les autorités de la transition et les restrictions aux droits politiques et publics », a lu Dr M’Bemba Traoré dans la déclaration avant de déplorer également : « le manque total de considération et de collaboration avec la classe politique dans le cadre d’une conduite consensuelle de la transition, ainsi que la volonté de la junte de museler les partis politiques ».

Pour finir la CORED a exprimé son soutien au FNDC à l’occasion de sa marche pacifique prévue pour le 23 juin prochain.

Maciré Camara                                                    

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.