Manifs du FNDC : « une poignée de personnes sans titre ni droit… toute la lumière sera faite » (ministre Wright)

Face à la demande de la Cedeao de libérer les détenus, Conakry a répondu par la fermeté. Dans un communiqué dont copie a été transmise à Mediaguinee, le ministre de la Justice Alphonse Charles Wrihgt qui a regretté les cinq morts depuis les violences du 27 juillet dernier a promis lundi à l’opinion que « toute la lumière sera faite autour de ces évènements qui fragilisent davantage le processus de construction démocratique de notre nation par le fait regrettable d’une poignée de personnes sans titre ni droit conformément aux règlementations des organisations de la société civile en République de Guinée ».

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.